Un Œil sur LOST SEAS

Carte d’Identité

2-4 joueurs

7 ans

30 min

Tuiles / Placement

Familial

Mars 2022

20 €

Auteurs : Johan Benvenuto & Alexandre Droit
Illustrateur : Marine Joumard
Éditeur : Blue Orange
Distributeur : Tribuo


Thématique ★★☆☆☆
Esthétique ★★★★☆
Complexité ★★☆☆☆
Réflexion ★★★☆☆
Interactions ★★★☆☆
Rejouabilité ★★★★☆

Une description rapide

Préparez l’expédition la plus audacieuse possible pour que vos exploits restent dans les mémoires !

En début de partie, les joueurs reçoivent 4 tuiles Expédition qu’ils positionnent en ligne sur la face (facile ou difficile) de leur choix. Il font de même avec 4 autres tuiles qu’ils placent cette fois ci en colonne à gauche de la ligne précédemment effectuée.
Une partie se compose d’une succession de tours de jeu durant lesquels le jour actif pioche une tuile Exploration parmi celles visibles du centre de la table et la dépose sur un emplacement libre de son tableau à l’intersection d’une ligne et d’une colonne. Selon le nombre de participants, il choisit une tuile à écarter.

Lorsque les joueurs ont posé leur 16ème tuile, la partie prend fin. Ils marquent des points pour chaque ligne et chaque colonne à condition de remplir les consignes de la Tuile Expédition correspondante. Le joueur ayant le plus de points à la fin de ce décompte remporte la partie.

Oui ou Non

  • Un format familial, rapide et dynamique, efficace
  • Un casse tête redoutable
  • Les choix individuels de la difficulté du tableau à réaliser
  • Une excellente rejouabilité
  • Une simplicité mécanique appréciable
  • Un décompte final très clairvoyant et épuré
  • Fonctionne parfaitement de 2 à 4 joueurs
  • Des sensations solitaires malgré les interactions indirectes
  • Un thème anecdotique

En Résumé

Le format de LOST SEAS fait immédiatement penser à celui de KINGDOMINO. Une petite boîte colorée, des tuiles visuellement attrayantes, et un éditeur commun avant toute chose. Avec ce dernier titre, Blue Orange fait ce qu’il sait sans doute faire le mieux, à savoir un jeu familial, aux règles simples et à la mécanique épurée mais a l’intérêt universel devant un système de jeu très malin.

Sur le plan mécanique, LOST SEAS n’invente rien. Un tour de jeu consiste à choisir une tuile parmi l’offre et éventuellement en éliminer une selon le nombre de joueurs. La tuile sélectionnée est ensuite positionnée dans une grille personnelle pour laquelle chaque ligne et chaque colonne demandera de répondre à certaines exigences pour remporter des points de victoire en fin de partie. Et c’est tout ! On apprécie véritablement la simplicité des règles et la facilité du décompte final qui contribuent à une grande fluidité et accessibilité.

Mais ce qui marque franchement le titre, c’est la liberté de choix qu’il propose. En effet, dès le début de la partie, les joueurs orienteront leur stratégie par le placement de leurs tuiles objectifs et la sélection de l’une des deux faces aux défis plus ou moins complexes. Cette organisation personnelle sera donc asymétrique entre les joueurs, qui ne rechercheront pas forcément les mêmes éléments afin de remplir des missions différentes. Le sentiment de liberté ne s’arrête pas là puisqu’il n’existe aucune contrainte de pose des tuiles venant occuper progressivement chaque grille. Les contraintes, ce sont les joueurs qui se les mettent, seuls, afin de réussir leurs objectifs de lignes et de colonnes. Ainsi, si les débuts de partie concèdent un nombre de choix considérables, les décisions se tendent progressivement et le jeu prend doucement mais sûrement la direction d’un casse tête redoutable, dans lequel chaque placement doit prévoir le ou les suivants. En ce sens, le fort sentiment de liberté initial diminue sournoisement et sans que la mécanique change.

Le fort sentiment de liberté initial diminue sournoisement et sans que la mécanique change.

De ce fait, la tension monte d’un cran à chaque tour, ce qui permet au jeu de ne pas apparaître répétitif. De plus, le temps de jeu idéal, ne laisse place à aucun temps mort ni à aucun ennui. LOST SEAS rempli parfaitement le job et possède tout ce qu’il faut pour satisfaire un public vaste aussi bien en terme d’expériences ludiques que d’âges.

Reste cette sensation de solitude malgré les interactions existantes. Chaque joueur est plongé dans sa grille et oublie de regarder ce que font les autres. Pourtant, la clé de la réussite dépend aussi de choix de tuiles à sélectionner ou écarter pour enquiquiner les camarades. Il faudra quelques parties pour se décoller le nez de sa propre feuille afin que LOST SEAS s’écarte de cet aspect solo. Et ceci est rendu possible par la très bonne lisibilité des symboles et icônes rendant plus accessibles les coups d’enfoirés.

L’art d’organiser chaque grille rend le jeu tout de même immersif.

LOST SEAS reste très bon enfant malgré tout. Certes, le thème est anecdotique mais l’art d’organiser chaque grille rend le jeu tout de même immersif. Je lui souhaite le même parcours qu’un KINGDOMINO, très proche dans l’esprit. Il le mérite !

Au Final

Redoutable ! ★★★★☆

Un casse tête personnalisable, simple et intelligent !


D’autres Articles sur ce jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s