Un Œil sur Q.E.

Carte d’Identité

3-5 joueurs

10 ans

45 min

Enchères / Collection

Familial

Décembre 2021

25 €

Auteur : Gavin Birnbaum
Illustrateur : Anca Gavril
Éditeur : Lucky Duck Games
Distributeur : Neo Ludis


Thématique
Esthétique
Complexité
Réflexion
Interactions
Rejouabilité

★★☆☆☆
★☆☆☆☆
★☆☆☆☆
★★★☆☆
★★★★★
★★★★★

Une description rapide

Profitez de la crise pour vous emparer de plusieurs entreprises !

Chaque joueur incarne en début de partie une Nation. Il récupère une tuile Enchère correspondante et un plateau de score ainsi qu’une tuile Secteur au hasard qu’il conserve face cachée.
Une partie est une succession de tours de jeu, composés de 5 phases :
– Ouverture de l’Enchère. L’Adjudicateur (Premier joueur) révèle la première tuile Entreprise de la pile face cachée. Il inscrit sur sa tuile Enchère le montant de son offre et le montre aux autres joueurs.
– Enchères secrètes. Simultanément et secrètement, les autres joueurs inscrivent sur leur tuile Enchère le montant de leur offre et donnent leur tuile à l’Adjudicateur. L’offre est un nombre entier et positif (ou zéro), et peut être au dessus ou en dessous de celle du Premier joueur.
– Attribution de la tuile Entreprise. L’Adjudicateur annonce qui a remporté l’enchère et inscrit derrière la tuile Entreprise la somme déboursée par ce joueur.
– Révélation des Enchères Nulles. L’Adjudicateur annonce si certains joueurs ont effectué des enchères Nulles. Dans ce cas, les joueurs concernés cochent la case correspondante sur leur fiche de score (une fois par manche) pour remporter deux points en fin de partie.
– Fin de la vente. Les joueurs récupèrent leur tuile Enchère et effacent l’offre inscrite. Le joueur à gauche du Premier joueur devient le nouvel Adjudicateur.

La fin de partie intervient lorsque toutes les tuiles Entreprise ont été acquises. Chaque joueur effectue son décompte final sur sa fiche de score en prenant en compte :
– Les points des Entreprises achetées
– Les points des Enchères Nulles
– Les points des tuiles acquises aux couleurs de leur Nation
– Les points pour chaque Secteur d’Entreprises similaire et différent
Après ce décompte, les joueurs retournent leurs tuiles Entreprise et comptabilisent l’argent dépensé pour les acquérir. Le plus dépensier est éliminé et le joueur avec le plus grand nombre de points de victoire remporte la partie.

Oui ou Non

  • Un format impeccable entre lisibilité et bonne prise en main
  • Des règles très accessibles qui s’expliquent en quelques secondes
  • Un jeu d’enchères prenant, stressant et immersif
  • Un sentiment de liberté immense
  • Le principe génial d’élimination du joueur le plus dépensier
  • Le « guessing » permanent
  • Des informations plus ou moins partagées réclamant une bonne mémoire
  • Une grande subtilité dans chaque partie
  • Une montée en puissance progressive
  • Les réactions difficiles à camoufler du joueur Adjudicateur
  • Une rejouabilité sans faille
  • Très addictif
  • Un jeu d’ambiance sérieux !
  • Très grand public
  • Un temps de jeu idéal
  • Un suspens garanti jusqu’à la fin du décompte final
  • Un thème, une boîte, un titre et un design peut attractifs

En Résumé

Q.E. pour Quantitative Easing ou Assouplissement Quantitatif en français… Il y a des titres qui vendent du rêve, de l’exotisme, de l’évasion mais c’est superflu franchement ! Un bon truc de banquier et le tour est joué. Et si en plus, on adjoint l’image à la parole en mettant en couverture une belle photo toute crasseuse d’une machine à billets, c’est le succès assuré !

Voilà, voilà… c’est tout bon ! J’ai parlé du seul défaut du jeu. On peut à présent s’embarquer pépère sur l’autoroute du bonheur ludique… Oui, mais quand même c’est laid, c’est même très laid… Allez, passons. Oui mais quand même, je me demande comment les vendeurs en boutiques vont le rendre suffisamment sexy pour attiser la curiosité des clients.

Peut-être qu’il suffira de dire à quel point Q.E. s’est imposé dans toutes les ludothèques des participants qui l’ont découvert lors du réveillon de cette année ? Peut-être qu’il faudra insister sur son originalité à proposer un jeu d’ambiance à la fois drôle et sérieux ? Peut-être qu’il s’agira d’évoquer sa grande accessibilité, son immense rejouabilité et son universalisme ? Peut-être aussi qu’il sera nécessaire de vanter le fort sentiment de liberté qu’il provoque ? Mais attention, il sera bon également de mettre en garde les futurs acheteurs contre l’addiction qu’il suscite et les moments de plaisir sournois qu’il incite.

Q.E. est finalement davantage une machine de guerre ludique qu’une machine financière.

Q.E. est finalement davantage une machine de guerre ludique qu’une machine financière. La mécanique est tellement simple et efficace qu’elle écrase tout sur son passage, même les préjugés esthétiques. Non, je ne reviendrai pas dessus. Les émotions se succèdent dans des parties très dynamiques. Il faut deviner, bluffer, réfléchir et trouver le juste prix pour acquérir cette entreprise, plus que la suivante. Il faut jauger les joueurs adverses avec les informations partielles que l’on connait et que chacun essaie de mémoriser. Mais les chiffres se succèdent et tout devient flou, et souvent fou ! Les prix gonflent brusquement pour se calmer par la suite ou inversement. Les joueurs donnent le tempo de leurs propres dépenses et influent habilement sur celles des autres. Ils incarnent véritablement le jeu et le mènent par le bout du nez !

Les joueurs incarnent véritablement le jeu et le mènent par le bout du nez !

Et comme le résultat final sera très tendu, chaque joueur pense être tour à tour le probable éliminé. Les dépenses des uns deviennent des marges de manœuvre pour les autres. Mais finalement, le jeu de chiffres annoncé est bien moins calculatoire qu’il pouvait le laisser croire. Q.E. est même très fun et plutôt instinctif. Les joueurs se laissent porter au fil des enchères par une ambiance légère et bon enfant, rassurés que les chèques soient bien en blanc !

Ais-je besoin de plus d’arguments pour vous convaincre ? Une fois passé le choc esthétique, vous ne pourrez plus vous en passer ! Q.E. est une pépite ludique virevoltante et très maligne. Et même si d’autres jeux d’enchères proposent des systèmes sans doute plus originaux, celui-ci surprend par la subtilité de chaque moment qu’il occasionne.

Au Final

Percutant ! ★★★★✯

Aussi bon que moche !


D’autres Articles sur ce jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s