Un Œil sur RAJAS OF THE GANGES – Goodies Box 1 et 2

Carte d’Identité

2 – 4 joueurs

12 ans

75 min

Extensions

Initiés

16 €

Auteurs : Inka Brand et Markus Brand
Illustrateur : Dennis Lahausen
Éditeur : HUCH!
Distributeur : Atalia


Novembre 2020


Une description rapide

Les « Goodies-Box 1 et 2 » renferment du contenu additionnel pour RAJAS OF THE GANGES. Les ajouts peuvent être joués distinctement ou associés les uns aux autres. Ils ne modifient en rien les règles du jeu de base mais permettent de varier les plaisirs en apportant d’autres choix stratégiques, toujours plus nombreux.

La « Goodie – Box 1 » propose 6 modules pouvant être ajoutés au jeu de base :
– Gange Module 2. Deux nouvelles tuiles fleuves peuvent être intégrées au module « Gange » du jeu de base pour varier les gains obtenus
– La Village au Manguier. De nouvelles tuiles « Province » peuvent être acquises par l’action « Construction ». Il faut les payer avec deux dés de même valeur pour bénéficier de bonus différents, tout en proposant un croisement de route parfois bien utile. Le Village au Manguier propose désormais deux autres emplacements du plateau principal sur lesquels les joueurs peuvent placer leurs ouvriers afin de récupérer les bonus de deux de leurs tuiles « Village » de leur plateau personnel.
– Extension Serpent. Des tuiles « Shalimar » sont mélangées aux tuiles « Serpent » du jeu de base. Elles s’obtiennent par l’action « Construction » avec deux dés (un de sa couleur + un quelconque) et permettent de récupérer un ouvrier déjà positionné sur une des actions du plateau.
– Extension du Tigre. Quatre tuiles sont ajoutées aux tuiles ‘Tigre ». En réalisant l’action « Construction », elles peuvent être choisies par les joueurs en défaussant deux dés de leur couleur et permettent, en plus d’un bonus immédiat, une capacité valable tout au long de la partie.
– L’Épreuve du Destin. Ajouter une tuile « Destin » sur la case 18 de la piste de Gloire et un autre sur la case 24 de la piste d’Argent. Lorsque un des joueur atteint l’une de ces tuiles, il perd des points sur la piste correspondante selon le nombre d’adversaires derrière lui ainsi que le nombre de tuiles « Marché » ou « Bâtiment » qu’il possède. Si après avoir perdu des points, son marqueur de score se trouve derrière la tuile Destin, en la redépassant, il peut ajouter gratuitement une tuile « Province » à son plateau personnel.
– Le Marchand de Pierres Précieuses. En atteignant la case 10 de la piste de gloire, les joueurs récupèrent le Marchand de Pierres Précieuses. Lors de son utilisation, comme un ouvrier, une fois par tour, il permet d’orienter un dé d’action sur n’importe quelle face.

La « Goodie – Box 2 » propose 7 modules pouvant être ajoutés au jeu de base :
– Holi, le Festival des Couleurs. Des tuiles « Holi » sont positionnées sur les pistes de score. Le premier joueur a en atteindre une déclenche un Festival permettant à chaque joueur d’obtenir un bonus selon son classement actuel sur la piste correspondante. Le dernier joueur se « sert » en premier et récupère la tuile « Holi » lui permettant par la suite de changer la couleur d’un de ses dés lors d’une action.
– Extension Vache. Quatre tuiles sont ajoutées aux tuiles ‘Vache ». En réalisant l’action « Construction », elles peuvent être choisies par les joueurs en défaussant deux dés de leur couleur et permettent, en plus d’un bonus immédiat, une capacité valable tout au long de la partie.
– Les Bénédictions de Kedarnath. Un plateau « Temple » est positionné à la place du « Karma » habituel. Lorsqu’un joueur place un ouvrier sur le temple, il peut décaler son niveau de « karma » sur un niveau complètement vide pour obtenir les bonus correspondants.
– Au travers des Étendus sauvages du Gangestan. Chaque joueur positionne dans sa Province en début de partie une tuile « Sauvage » sur l’un des 4 espaces intérieurs. Elle constitue une aide à l’extension du réseau routier, en plus du bonus de pose.
– Les Routes de l’Empire Moghol. Le plateau « Route » est ajouté sur le plateau principal. Dès qu’un joueur positionne un ouvrier sur celui-ci, il reçoit de l’argent pour chaque tuile reliée à la Résidence et un drapeau. Ce drapeau sera utilisé plus tard lors de l’action « Maitre Bâtisseur », permettant de déplacer la tuile qui aurait du être recouverte.
– Gange Module 3. De nombreuses nouvelles tuiles fleuves peuvent être intégrées au module « Gange » du jeu de base pour varier les gains obtenus.
– L’Éléphant Rose. Un joueur peut récupérer « l’Éléphant Rose » lorsqu’il effectue l’action sur la terrasse extérieur. Dès qu’il l’a en sa possession, il peut placer un de ses ouvriers sur une des cases déjà occupée par un ouvrier appartenant au Premier joueur.

Oui ou Non

  • Des modules à ajouter par petites touches ne changeant en rien les règles du jeu, ni les sensations éprouvées
  • Deux très belles éditions
  • Du contenus additionnels venant apporter une plus grande variété aux éléments du jeu de base
  • Certains modules rééquilibrent légèrement l’avance ou le retard accumulé en cours de partie
  • Une tension encore plus forte sur certains emplacements
  • Des choix tactiques toujours plus nombreux
  • La possibilité d’ajouter de nombreux modules en même temps sans contradiction, ni alourdissement
  • Toujours plus de combinaisons d’actions possibles et d’obtention de bonus « tout azimut »
  • La durée des parties reste inchangée
  • Une rejouabilité globale largement améliorée
  • L’écriture des livrets de règles minuscules…

En Résumé

On pouvait reprocher un certain manque de rejouabilité à RAJAS OF THE GANGES, que je n’ai jamais, personnellement, particulièrement constaté. Ce bémol, souvent évoqué, devient aujourd’hui obsolète avec la réédition de la « GOODIE – BOX 1 » et la première commercialisation en France de la « GOODIE – BOX 2 ». Ces deux petites boîtes, superbement éditées au passage sous forme de Coffres aux Trésors aimantés, renferment un contenu idéal afin de renouveler les parties tout en conservant des sensations de jeu identiques. Ainsi, pas moins de 13 modules peuvent être introduits au jeu de base, soit en mode « Prudence » en les ajoutant de manière progressive et sélective, soit en mode « Kamikaze » en associant l’ensemble des modules entre eux. Le juste milieu est aussi possible… Ne choisir que ceux qui vous feront vibrer autrement que la dernière fois et différemment de la prochaine ! Tout est envisageable et impeccablement cohérent. Les modules, quelque soit vos choix d’ajouts, ne changent en rien les règles du jeu de base. Le jeu reste fluide et dynamique et la durée de partie est également similaire. Si certains modules apportent uniquement de la variété dans le choix des tuiles ou jetons, d’autres accentuent les interactions entre joueurs. La tension devient plus grande avec l’augmentation de choix tactiques et le rééquilibrage en cours de partie. Et encore une fois, le jeu tend à aller là où vous souhaitez l’amener, de par les choix des modules que vous choisissez ! Mais ces petites « touches » sont à la fois « légères » pour ne pas dénaturer RAJAS OF THE GANGES, et assez « conséquentes » pour apporter une très grande rejouabilité. Si, comme moi, il fait parti des tous meilleurs de votre ludothèque, il serait bête de vous priver de ses nombreuses petites extensions pouvant renouveler votre expérience ludique. Des « Goodies – Box » parfaites et indispensables aux amoureux de ce jeu incroyable, et très respectueuses de son esprit général.


D’autres Articles sur ce jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s