Un Œil sur LE ROI DES NAINS

Carte d’Identité

3-5 joueurs

10 ans

40 min

Cartes / Plis

Amateur

Février 2022

15 €

Auteur : Bruno Faidutti
Illustrateurs : Christophe Swal
Éditeur : Iello
Distributeur : Iello


Thématique ★★☆☆☆
Esthétique ★★★★☆
Complexité ★★☆☆☆
Réflexion ★★★☆☆
Interactions ★★★★★
Rejouabilité ★★★★★

Une description rapide

Remportez le tournoi organisé par le Roi des Nains !

Une partie se joue en sept manches appelées « donnes ». Chaque donne est divisée en quatre phases :
– Distribution des cartes et Choix de la quête. Le donneur (le joueur ayant obtenu le « 5 Vert » dans les plis de la précédente donne) révèle une carte spéciale et s’assure que tous les joueurs comprennent son effet. Cette carte est ensuite ajoutée aux cartes de base avant que toutes soient entièrement distribuées.
– Choix de la Quête. Le joueur possédant le « 5 Bleu » pioche la première tuile Quête et choisit la face qu’il souhaite comme référence pour la donne en cours. Les quêtes déterminent la façon de remporter des points.
– Jeu de la carte. Le joueur ayant le « 5 Rouge » entame le premier « pli » de cette donne en jouant une carte face visible au centre de la table. Dans le sens horaire, les joueurs doivent obligatoirement jouer une carte de même couleur s’ils en possèdent. Sinon, ils se défaussent de n’importe quelle carte. Le pli est remporté par le joueur ayant joué la carte de plus forte valeur dans la couleur demandée. C’est ensuite à ce joueur de débuter le pli suivant.
– Calcul des scores. Lorsque les joueurs n’ont plus de carte en main, les points de la donne sont comptabilisés selon les règles en vigueur de la Quête en cours.

Après sept donnes, le joueur avec le score total le plus élevé remporte la partie.

Oui ou Non

  • Une réédition très attendue d’un excellent jeu
  • La qualité du matériel et les chouettes illustrations
  • Un système de jeu classique à la forme originale
  • Une rejouabilité gigantesque
  • Des règles simples
  • Des objectifs à atteindre obligeant à des choix tactiques très tendus
  • Les changements de règles d’une manche à l’autre impliquant adaptation stratégique
  • Des intéractions fortes et omniprésentes
  • Un temps de jeu idéal

En Résumé

En entendre parler c’est bien, y jouer c’est mieux ! La réédition de ce classique, signé Bruno Faidutti, arrive au meilleur des moments pour moi, qui prends de plus en plus de plaisir avec la légèreté et notamment celle portée par les jeux de plis.

En préambule du livret de règles, il est écrit que le jeu s’inspire du Barbu. Ne connaissant pas ce jeu, c’est avec naïveté que je découvre Le Roi des Nains… Et avec une certaine appréhension due à un thème que je ne porte pas franchement dans mon cœur et collé à tout bout de champ… Ce jeu ayant un peu vécu, on va dire qu’il est arrivé bien avant tous les autres évoquant le même thème fantaisiste. En réalité, le thème est plutôt un prétexte à un jeu aussi malin que l’indique les têtes très espiègles des nains illustrés sur les cartes. Vous pouvez en faire abstraction facilement.

Un jeu aussi malin que l’indique les têtes très espiègles des nains illustrés sur les cartes.

Car le jeu est génial. Voilà. Je ne vais pas attendre la conclusion de l’article pour le dire. Le système de jeu repose sur une mécanique de plis classique. C’est d’ailleurs ce qui rend le titre accessible et familial. Mais le classique est largement emporté dans un élan de modernité par la façon dont chaque manche se réinvente. En effet, la manière de gagner des points est différente d’une donne à l’autre. Il faudra parfois perdre des plis, gagner certaines cartes, effectuer un nombre de plis consécutifs… Bref, le jeu sublime le traditionnel en incorporant des fantaisies mécaniques éphémères bien plus charmantes que celles évoquées par le thème.

le jeu sublime le traditionnel en incorporant des fantaisies mécaniques éphémères bien plus charmantes que celles évoquées par le thème.

A partir de là, que dire de plus, sinon que la rejouabilité est immense, que le jeu fonctionne parfaitement de 3 à 5 joueurs, qu’il se joue partout et en toutes circonstances et que l’addiction se fait sentir dès les premières manches de la première partie. Ah si… Qu’il ne faut pas se fier aux apparences. En effet, les objectifs à atteindre sont souvent tendus et impliquent des choix tactiques cornéliens. Certains vont même à l’inverse de nos habitudes, voire de nos routines… Et il est bien difficile de s’en sortir. Les joueurs devront alors affronter leurs propres mécaniques cérébrales avant d’adapter leurs options tactiques.

Ainsi, LE ROI DES NAINS n’est pas si léger que ça au final. J’ai un gros doute sur le fait que les enfants puissent y jouer de manière efficace ou tout du moins optimale. Ce qui est absolument certain, c’est le régal que prendront les adultes autour de la table, joueurs ou non, en découvrant ce bijou ludique. L’ambiance oscille entre tension, observation et rires et moqueries selon les échecs et les réussites. Pour ceux, qui comme moi, étaient passé à côté, ne le manquez pas une deuxième fois !

Au Final

Virevoltant ! ★★★★★

Un des meilleurs jeux de « plis » actuels, classique et original.


D’autres Articles sur ce jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s