Un Œil sur LES APACHES DE PARIS

Carte d’Identité

2 – 4 joueurs

8 ans

45 min

Bluff / Majorité

Familial

32 €

Auteurs : Alain Ollier
Illustrateur : Tony Rochon
Éditeur : Les Tontons Joueurs
Distributeur : Blackrock Games


Mai 2021


Une description rapide

Prenez la tête de votre gang d’Apaches. Tous les coups sont permis pour vous enrichir !

Une partie se déroule en trois manches, composées chacune de six tours de jeu. A tour de rôle, les joueurs effectuent 0 ou 1 des deux actions facultatives possibles et une action obligatoire.
Les joueurs peuvent :
– Placer autant d’Apaches qu’ils le souhaitent dans un seul quartier.
– Déplacer un ou deux Apaches d’un quartier adjacent à un autre.
Dans chaque quartier, le placement ou déplacement d’Apaches ne doit jamais provoquer une égalité en nombre avec des Apaches adverses.
Après avoir potentiellement réaliser leurs actions facultatives, les joueurs doivent dévoiler aux autres joueurs la valeur d’une de leurs planques et la poser à l’emplacement correspondant du plateau de jeu.
Lorsque les joueurs ont posé la totalité de leurs planques, un décompte de majorité a lieu dans chaque quartier pour déterminer qui va bénéficier du gain ou du malus de la planque restée visible. Les gains prennent la forme de butin, de cambriolages d’objets, de vols d’autres joueurs, de récupérations d’Apaches « renfort » pour la manche suivante. A l’inverse les malus vont avoir un impact négatif sur la manche suivante, comme la blessure d’un Apache ou le placement en prison contraignant le joueur à posséder un pion en moins. Le pire est bien entendu d’avoir un Apache tué et éliminé pour le reste de la parti.
Deux quartiers sont particuliers et ne présentent pas de planques. Le quartier des bourgeois permet au joueur majoritaire de récupérer une tuile Bourgeois qu’il dévoilera en fin de partie contre un bonus ou un malus. Le quartier du Receleur permet au joueur majoritaire de gagner un Renfort et une somme d’argent pour chaque cambriolage réussi durant la manche en cours.

La partie se termine à la fin de la troisième manche. Les joueurs reçoivent alors les gains et pertes de cette manche comme pour les deux manches précédentes. Les tuiles Bourgeois sont dévoilées afin d’obtenir un gain ou une perte en fonction du personnage dévoilé. Enfin, chaque joueur reçoit de l’argent pour chaque Apache encore opérationnel. Le joueur le plus riche l’emporte.

Oui ou Non

  • Un jeu entièrement fabriqué en France
  • Une démarche écologique sur l’ensemble des matériaux utilisés
  • Un thème historique original
  • Une nouvelle approche du fameux jeu « The Boss »
  • Des règles très accessibles
  • Un jeu de bluff malin
  • Beaucoup de tension dans chaque option tactique
  • Une liberté de lecture stratégique du jeu, entre légèreté et réflexion
  • Des déplacements à la fois simples à réaliser et complexe à entreprendre
  • Le système de jeu basé sur la qualité des informations que je vais dévoiler aux adversaires
  • Un temps de jeu idéal
  • Des sensations très différentes des jeux que l’on a l’habitude d’expérimenter
  • Des sensations différentes de deux à quatre joueurs, avec une nette préférence à partir de trois
  • La difficulté de revenir dans une partie après une première manche défavorable

En Résumé

Sorti en 2013, THE BOSS s’est imposé au fil des années comme un classique du jeu de bluff. L’attente autour d’une probable réédition ou réimpression était grande. Les Tontons Joueurs, alias Alain Ollier et Tony Rochon, respectivement auteur et illustrateur du titre en ont décidé autrement en créant leur maison d’édition afin de proposer une alternative à ce petit jeu devenu grand. Voici donc LES APACHES DE PARIS.

Ce premier opus fait l’objet d’un changement thématique totalement cohérent avec la volonté éco-responsable des éditeurs de produire le jeu en France. Il n’est donc plus question de mafieux américains mais de bandes criminelles dans le Paris de la belle Époque. Dans cette même ligne éditoriale, les matériaux utilisés sont le plus écologique possible, et le carton est ainsi privilégié.

Le travail d’illustration est remarquable et historiquement très respectueux du style des Apaches. La lisibilité du plateau de jeu est sans faille tout comme l’iconographie utilisée. Les règles sont très accessibles. Tous ces éléments vont dans le sens du public cible familial auquel le jeu s’adresse, même si la mécanique en apparence simpliste suggère des prises de décisions délicates. En effet, le système de jeu est basé sur l’art de dissimuler le plus subtilement les informations que l’on possède tout en étant dans l’obligation d’en révéler une à chaque tour de jeu. Les joueurs efficaces sauront alors amener leurs adversaires sur de fausses pistes pour mieux pouvoir s’enrichir en remportant les majorités dans les quartiers pensés comme les plus lucratifs. Le jeu s’articule donc autour de placements et déplacements de personnages très subtils, censés orienter les décisions adverses, mais aussi et surtout sur l’ordre des révélations de Planques, qui lui aussi provoquera en réaction des déplacements. D’ailleurs les choix tactiques commencent dès le début de chaque manche lorsque les joueurs choisissent la situation géographique des planques dont ils prendront connaissance.

Il y a donc un fort paradoxe entre la facilité de prise en main du jeu et la finesse tactique demandée aux joueurs. L’ambiance autour de la table est roublarde. Et le moindre geste, comme le temps pris pour chaque réflexion peut impacter les décisions adverses. Évidemment les plus bluffeurs accompagneront les gestes par la parole, garantissant une ambiance à la fois drôle et suspicieuse. La tension est ainsi très palpable dans chaque décision.

LES APACHES DE PARIS réussi avec brio à donner un souffle nouveau au titre qui l’a inspiré. Conservant les bases solides de l’idée mécanique globale, il propose une expérience différente dans laquelle les choix tactiques débutent dès le début de chaque manche et les déplacements sont au service de prise de majorités encore plus malines et sournoises. Les sensations de jeu sont également très éloignées de ce que l’on peut expérimenter en grande majorité aujourd’hui dans les jeux actuels. Le titre parvient à insuffler un élan de nouveauté dans un climat ludique de plus en plus formaté. D’ailleurs, l’originalité du propos peut apparaitre déstabilisant, et est particulièrement surprenant quand on connait l’historique de la création des APACHES DE PARIS.

Le plaisir vient en grande partie de la capacité des joueurs à bluffer intelligemment. De ce fait, son efficacité sera fluctuante selon la maitrise de cet art. Les parties à quatre joueurs seront particulièrement tendues et verront apparaitre quelques alliances pouvant déjouer les plans du joueur qui semble se détacher. Et même si une part de hasard est indéniable dans la connaissance des planques, c’est bien les choix tactiques et stratégiques qui départageront les joueurs. Pourtant rapide, abordable et très fluide, LES APACHES DE PARIS séduira un public amateur de prise de risque et d’esbroufe avec une profondeur de réflexion notoire. Ce zigzag entre différentes cases ludiques le rend difficile à catégoriser, et c’est exactement ce qui le rend à la fois charmant et unique.


D’autres Articles sur ce jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s