Un Œil sur MERCHANTS OF DUNHUANG

Carte d’Identité

2 – 4 joueurs

8 ans

30 min

Cartes / Collection / Majorité

Familial

15 €

Auteur : Gabriele Bubola
Illustrateur : Martin Mottet
Éditeur : Mandoo Games
Distributeur : Blackrock Games


Mai 2021


Une description rapide

Devenez le négociant le plus prestigieux de Dunhuang !

Une partie se compose d’une succession de tours de jeu durant lesquels le joueur actif réalise cinq étapes :
– Déplacer le chameau dans le sens horaire d’au moins une case et payer une pièce pour chaque case supplémentaire franchie.
– Prendre une marchandise sur la case d’arrivée. Le joueur a le choix entre la positionner devant lui dans son étal ou la garder en main. Si en posant cette carte dans son étal, le joueur possède le plus grand nombre de cartes de ce type autour de la table ou égalise le joueur jusqu’alors majoritaire, il s’empare du jeton Majorité correspondant.
– Utiliser un Bonus. Le joueur peut récupérer trois pièces de la réserve ou activer la capacité du personnage de la tuile sur laquelle le chameau s’est arrêté.
– Vérifier les conditions de victoire. Si le joueur actif possède 4 jetons Majorité et quatre marchandises différentes en main, il remporte immédiatement la partie.
– Compléter le marché avec une nouvelle carte sur chaque espace resté vacant.

Si aucun joueur n’a mis un terme prématurément à la partie, elle se termine lorsqu’il n’y a plus assez de cartes pour compléter le marché. Après avoir joué un nombre de tours équivalent, les joueurs effectuent le décompte final :
– 2 points pour chaque jeton Majorité
– 1 point pour chaque jeton Prestige
– Le joueur majoritaire pour chaque valeur des cartes en main remporte un nombre de point égal à la valeur d’une carte correspondante dans la limite de son nombre de jetons Majorité possédés. Le joueur avec le score le plus élevé l’emporte.

Oui ou Non

  • Un matériel de belle qualité et agréable à manipuler
  • Les illustrations des cartes et des tuiles très modernes
  • Un format idéal pour voyager
  • Des règles très accessibles
  • Des parties rapides
  • Une mécanique de double majorité très plaisante
  • Tactique sur le plan des déplacements et des deux collections à gérer simultanément
  • Une excellente rejouabilité
  • Les deux façons de remporter la partie
  • Une part de hasard non négligeable mais bien intégrée à la mécanique et au suspens de fin de partie
  • Fonctionne très bien de 2 à 4 joueurs
  • Une mécanique manquant globalement d’originalité

En Résumé

J’apprécie de plus en plus ces « petits » jeux facilement transportables et aux règles simples pouvant s’intercaler entre deux « gros » jeux ou terminer une soirée de manière agréable. MERCHANTS OF DUNHUANG s’inscrit totalement dans cet esprit.

Après une mise en place très rapide, les joueurs rentrent rapidement dans le vif du sujet même s’il est nécessaire de consacrer cinq petites minutes aux explications des capacités de chaque personnage en jeu. Les tuiles présentent en effet des pouvoirs différents sur leur recto et sur leur verso assurant au titre une grande rejouabilité, accentuée par la disposition des tuiles entre elles différente à chaque partie. L’installation révèle aussi un matériel très agréable, à l’image des illustrations des personnages entre caricature et modernité.

La mécanique, même si elle manque d’originalité, fonctionne admirablement et est parfaitement calibrée pour ce type de jeu plutôt léger. Le déplacement du chameau autour d’un cercle de tuiles, permettant la récupération de ressources et l’activation de la capacité de la tuile d’arrivée est effectivement quelque chose de très commun. Mais ce système de jeu sert des objectifs de majorité qui constituent tout l’intérêt du jeu. Les joueurs devront veiller en permanence à s’assurer quelques majorités par les cartes posées devant eux tout en ne négligeant pas leurs cartes en main, grande source de points de victoire en fin de partie, à condition d’être également majoritaire. Ces objectifs de majorité à mener sur deux tableaux ne pourront être réalisés qu’avec une utilisation maligne des capacités de chaque personnage. Ainsi, les choix de déplacements du chameau seront dirigés par la ressource potentielle à récupérer mais également par le pouvoir que permet le personnage d’arrivée. L’équilibre sera à trouver entre ces deux paramètres, tout en prenant également en compte les opportunités ou ouvertures qu’il est possible de laisser à ses adversaires en effectuant ce déplacement.

MERCHANTS OF DUNHUANG est donc un jeu d’opportunités à saisir mais pas que… Les joueurs les plus calculateurs retiendront les cartes choisies par les adversaires pour avoir une vision précise de ce qu’ils possèdent en main. Le hasard est certes présent dans la pioche de cartes pour réapprovisionner le marché, mais limité par le fait de pouvoir acheter ses déplacements.

Voilà un jeu qui ne paie pas de mine et qui pourtant est très plaisant de par son efficacité, sa simplicité et sa malice. Les parties sont rapides et ont tendance à s’enchainer facilement. MERCHANTS OF DUNHUANG possède une certaine légèreté associée à un coté tactique et taquin appréciable. De ce fait, il s’adresse à un public très large, qui prendra un plaisir certain à faire tourner ce chameau en bourrique.


D’autres Articles sur ce jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s