Un Œil sur FARM CLUB

Carte d’Identité

2-5 joueurs

8 ans

30 min

Agencement / Objectifs

Familial

Septembre 2022

23 €

Auteur : Alexandros Kapidakis
Illustrateurs : Gaétan Noir & Jeanne Landart
Éditeur : Blam !
Distributeur : Blackrock Games


Thématique ★★★☆☆
Esthétique ★★★★★
Complexité ★★☆☆☆
Réflexion ★★★☆☆
Interactions ★★★☆☆
Rejouabilité ★★★★☆

Une description rapide

Organisez votre ferme de façon la plus efficace possible !

Une partie se compose de neuf tours de jeu, pendant lesquels les joueurs effectuent, à tour de rôle, les trois actions suivantes dans l’ordre :
– Faire appel aux Oiseaux (facultatif). Il s’agit de dépenser un jeton Oiseau afin de remplacer les trois objectifs ou les trois animaux de la zone de recrutement.
– Recruter un Animal ou élire un Meneur (obligatoire). Recruter un animal consiste à choisir un lot Animal / Objectif parmi les trois présents dans la zone de recrutement. L’animal nouvellement acquis doit être positionné sur un enclos vide de sa ferme, à l’exception de la case centrale, dite Maison du fermier. Si un animal recouvre à cette occasion une icône de son espèce, le joueur actif récupère un jeton Oiseau. Élire un Meneur consiste à choisir librement, dans la zone Élection, une carte Clan ainsi qu’un animal, à positionner obligatoirement sur la Maison du fermier. Les cartes acquises pendant cette phase de jeu, Objectif ou Clan, peuvent être défaussées pour permettre de réorganiser sa ferme.
– Récolter. Il s’agit de valider une ou plusieurs cartes à objectifs immédiats, Objectif ou Clan, si les configurations de ferme qu’elles réclament sont satisfaites. Les cartes sont ainsi retournées.

Lorsque les plateaux ferme sont entièrement complétés, après neuf tours de jeu, la partie se termine. Le vainqueur est le joueur ayant totalisé le plus de points de victoire après le décompte des points prenant en compte :
– Les cartes, Objectif et Clan, retournées
– Les cartes à Objectifs de fin de partie validées
– Les jetons Oiseau restants

Oui ou Non

  • Une illustration de couverture originale et osée
  • Un matériel très agréable
  • Des règles très accessibles
  • Un casse tête d’optimisation rapide et efficace
  • Le double choix Animaux / Carte Objectif indissociable
  • Fonctionne parfaitement quelque soit le nombre de joueurs
  • La reconnaissance tactile possible des animaux dans le sac
  • On en veut plus ! Plus d’objectifs de types différents !

En Résumé

Êtes-vous de ceux qui s’indignent de cette illustration de couverture rose bonbon et « cochonne » ou de ceux qui crient à l’originalité, proche du génie ? Je me situe dans la deuxième catégorie. Je trouve cette boîte osée tout en étant mignonne. Le parti-pris est fort et permet des jeux de mots nombreux, drôles et décalés, dont l’éditeur ne s’est pas privé d’effectuer, pour booster la communication autour de sa sortie boutique.

À l’inverse, on oubliera le « pitch », tentant de légitimer une thématique très anecdotique et plutôt « cul-cul la praline ». Le discours du Cochon Napoléon, en première page du livret, peine à nous convaincre et nous fait même un peu de peine. Certes, le public familial est clairement ciblé, mais on s’en serait clairement passé.

Assez parlé du décor, rentrons maintenant dans le « pif » du sujet ! Dans FARM CLUB, les joueurs vont construire leur ferme en neuf tours de jeu. Ainsi, ils placeront des animaux dans des enclos et récupéreront des objectifs. Ces deux éléments sont liés entre eux. Ils choisiront donc, à chaque tour, un duo Animal / Objectif même si ces deux constituants ne forment pas franchement un couple harmonieux. Bonjour CASCADIA ! Le but est bien évidemment d’agencer les animaux entre eux afin de satisfaire les exigences des cartes Objectif. C’est simple, simple, basique et surtout peu original.

Pourtant, très vite, le casse-tête devient très agréable. Les tours s’enchaînent à une vitesse folle alors même que chaque joueur doit prendre en compte, à la fois sa propre ferme, mais aussi celles des autres pour éviter de simplifier la tâche des adversaires. Les interactions sont donc bien présentes. Ainsi, on retrouve quasiment les mêmes sensations que dans CASCADIA (oui, je me répète), à savoir qu’il est tout à fait possible de jouer en solo ou bien de tenter de saccager partiellement les plans de nos petits camarades.

Ici, les plans sont asymétriques, nombreux et mouvants. Il faut pouvoir observer pour s’adapter, et se réorganiser de temps en temps. L’excellente lisibilité aide à ces changements progressifs. De plus, défausser une carte Objectif permet de réarranger sa ferme, de façon à l’optimiste en fonction des nouveaux objectifs piochés. En effet, à l’inverse de CASCADIA, l’espace est ici limité et les enclos se remplissent vite, diminuant les possibilités futures alors même que les objectifs s’accumulent.

À l’inverse de CASCADIA, l’espace est ici limité et les enclos se remplissent vite, diminuant les possibilités futures alors même que les objectifs s’accumulent.

Aussi, le matériel n’y est sans doute pas pour rien dans le plaisir ressenti. Il provoque un sentiment de douceur et de légèreté, très en phase avec la mécanique fluide et minimaliste du titre. Le seul petit bémol provient de la reconnaissance tactile possible des animaux dans le sac, quand vient les moments de pioches. Les tricheurs prendront alors le temps de sortir l’espèce qu’ils convoitaient. Cela dit, ces « petits meeples » apportent un charme fou. On aurait sans doute trouvé à redire si l’éditeur avait opté pour des jetons ronds élémentaires.

Sa mécanique, si elle ne surprend pas, a le mérite de faire le job avec une grande élégance.

FARM CLUB est une très bonne surprise. Son look détonne. Sa mécanique, si elle ne surprend pas, a le mérite de faire le job avec une grande élégance. Le jeu est franchement addictif. On aurait d’ailleurs souhaité plus d’objectifs de types différents… Le titre se range clairement sur la même étagère que LOCO MOMO, de par la rapidité des parties, ses règles accessibles et ses subtilités tactiques. Pour moi, il est deux crans au-dessus. Ne me demandez pas pourquoi… Les goûts et les couleurs ! Je suis sans doute plus champ à cultiver que forêt.

Au Final

Enthousiasmant ! ★★★★✯

Un casse tête familial, efficace, rapide et stylé !


D’autres Articles sur ce jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s