Un Œil sur COLORADO

Carte d’Identité

2-4 joueurs

12 ans

45 min

« Call & Write » / Exploration

Amateur

Janvier 2023

27 €

Auteur : Joachim Thôme
Illustrateurs : Emir Durmišević
Éditeur : Sylex
Distributeur : Asmodee


Thématique
Esthétique
Complexité
Réflexion
Interactions
Variété

☑️☑️🔲🔲🔲
☑️☑️☑️☑️🔲
☑️☑️☑️🔲🔲
☑️☑️☑️🔲🔲
☑️☑️☑️☑️🔲
☑️☑️☑️🔲🔲

Une description rapide

Explorez l’Ouest Américain en associant Personnages, Outils, et Moyens de transport plus vite que vos adversaires !

Une partie se compose de tours de jeu, composés de trois phases :
– Appel. Le joueur actif (le Causeur) désigne un adversaire et lui réclame une carte en spécifiant sa valeur et sa couleur. Le joueur désigné a alors trois possibilités :
° S’il possède la carte demandée, il doit la donner au Causeur.
° S’il ne possède pas la carte demandée, il doit donner une carte de son choix de même valeur ou de même couleur que la carte demandée.
° S’il ne possède ni la carte demandée, ni une carte de même valeur ou de même couleur, le Causeur pioche une carte au hasard dans sa main.
La carte récupérée est disposée dans la zone du jeu du Causeur, à condition qu’elle ne soit pas déjà présente (ou dans la défausse dans ce cas-là).
– Actions. Tous les joueurs choisissent d’effectuer une des deux actions que propose la carte récupérée par le Causeur (qu’elle soit devant lui ou dans la défausse). Il existe trois types d’actions :
° Pépites : Prendre une pépite d’or ou poser une carte dans sa zone de jeu en payant sa valeur en Or. Dès qu’une carte est posée, les actions qu’elles portent peuvent être réalisées.
° Cartes : Piocher trois cartes ou défausser deux cartes de même couleur pour en poser une autre dans sa zone de jeu.
° Coche : Cocher une étape d’une région découverte de sa Feuille de route ou une de son Chemin de Fer. Chaque élément coché donne droit à un bonus d’action.
– Fin de Tour. Si les joueurs disposent d’une famille complète devant eux (trois cartes de même couleur et de valeurs différentes), ils défaussent ces cartes et découvrent une nouvelle région sur leur Feuille de Route. Il coche ainsi un drapeau d’une région adjacente à une région déjà découverte. Ce nouveau drapeau est également coché sur le Tableau des Primes. Puis, les joueurs complètent leur main de cartes de façon à en avoir minimum trois en main.
À tout moment, dès qu’un joueur a coché entièrement une région ou est arrivé en bout d’une piste du Tableau des primes, les points remportés sont rapportés sur le Tableau des Médailles.

La partie prend fin lorsqu’un joueur a rempli sa septième case du Tableau des Médailles. Le décompte final pour déterminer le vainqueur prend en compte :
– Les points de la dernière case cochée des pistes Drapeaux
– Les points des Médailles obtenues

Oui ou Non

  • Une nouvelle façon d’envisager le jeu à cocher
  • Une mécanique qui modernise le « jeu des sept familles »
  • Des règles accessibles et une iconographie qui les facilitent
  • Des réactions en chaîne très agréables
  • Aucun temps mort
  • Une course aux région et aux différentes pistes
  • Le choix de l’action à réaliser entre hasard et déduction
  • Un thème agréable mais anecdotique
  • Meilleur à partir de trois joueurs
  • Des confusions possibles sur les couleurs des drapeaux des différents territoires

En Résumé

Colorado est un « Call & Write ». Non, non, vous avez bien lu et je ne me suis pas trompée de terme. Après le « Roll » et le « Flip », les publicitaires ont encore de quoi faire avec les jeux à cocher !

Colorado est effectivement un jeu à cocher, mais d’un genre différent. Il faut avouer qu’il apporte une vraie singularité, si bien qu’il est parvenu à me faire tenir plusieurs parties de suite, moi qui masque souvent ma joie devant ce genre de jeux pour ne pas dire autre chose. Son originalité provient de sa mécanique d’appel de cartes rappelant le jeu des sept familles. À son tour, on réclame une carte particulière à un joueur nommé qui doit, s’il la possède, la donner. Cette carte, ou une autre de même valeur ou de même couleur s’il ne possède pas celle réclamée, est alors posée dans la zone de jeu du joueur actif. La carte ainsi récupérée offre des actions à tous les joueurs. Ainsi, au lieu de laisser le hasard décider des actions à réaliser comme c’est souvent le cas des autres jeux de type « Roll & Write », ici, ce sont les joueurs qui vont décider potentiellement des actions à réaliser.

Les cartes sont souhaitées selon les effets qu’elles permettent, mais aussi dans un souci de collection. En effet, une fois une « famille » de cartes complétée dans une zone de jeu, le joueur concerné doit découvrir une nouvelle région de son territoire. Oui, parce que j’ai oublié de dire que tout le toutim tourne autour d’une grande carte avec plein de cases à cocher pour marquer des points en complétant des zones où en étant le premier à atteindre des emplacements particuliers. Et toutes ces cases octroient des bonus pour des réactions en chaîne, elles, un peu plus conventionnelles et communes à ce genre de jeu. Je reprends… Je demande le « deux rouge » à Robert qui me le file, et qui permet à tout le monde de jouer une carte de sa main en payant quelques pépites d’or. Je joue le « trois rouge » qui me fait prendre une pépite. Je réunis toute la famille rouge, ce qui me fait découvrir une nouvelle région verte et comme je suis la première à avoir parcouru toutes les régions de cette couleur, je récupère le bonus de points. Vous y êtes ?

Et le résultat… fonctionne super bien. Les joueurs sont à la fois dans une course aux collections et aux pistes, et dans de la récupération d’actions et de bonus adéquats à l’instant T. Ils doivent être vigilants sur les cartes possédées et défaussées afin de ne pas lancer des demandes dans le vent faisant perdre du temps et de l’efficacité. L’idée maligne du schmilblick est de refiler une carte déjà possédée par le joueur actif qu’il est, du coup, obligé de défausser. Sinon, on participe de manière directe à sa progression, et vous l’aurez compris, hormis le fait de ne pas avoir le choix, il n’en est pas question.

COLORADO propose donc un divertissement léger et original, basé sur de l’expansion territoriale, prenant appui sur une mécanique de « Call & Write »

Tout s’articule vraiment impeccablement même si, parfois, on peut se retrouver perdu au milieu de réactions en chaîne. Le jeu est franchement cool, en plus d’avoir un look d’enfer. Par contre, les couleurs des régions ne sont pas évidentes à distinguer, notamment quand les croix se mélangent au décor. La lisibilité peut parfois être laborieuse. À l’inverse, l’iconographie est très claire et rend le jeu accessible et agréable.

Son côté « jeu de sept familles » lui donne une sympathie et un charme inattendu.

COLORADO propose donc un divertissement léger et original, basé sur de l’expansion territoriale, prenant appui sur une mécanique de « Call & Write ». Le terme est finalement plus parlant que les potentielles explications. Son côté « jeu de sept familles » lui donne une sympathie et un charme inattendu. Les options tactiques se titillent avec du hasard et de la déduction très familiale pour donner un jeu au final très cohérent, fluide et dynamique. Pour le thème, pourtant si porteur, on repassera. Autant vous le dire, on s’en fiche complètement. Mais il permet de belles illustrations pour un titre vraiment très honorable.

Au Final

Très bon ! ★★★★☆

Un jeu à cocher surprenant, modernisant la mécanique de « sept familles »!


D’autres Articles autour de ce Jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s