Un Œil sur EQUINOX

Carte d’Identité

2 – 5 joueurs

8 ans

45 min

Cartes / Prédictions

Familial

32 €

Auteur : Reiner Knizia
Illustrateur : Chris Quilliams
Éditeur : Plan B Games
Distributeur : Plan B Games


2021


Une description rapide

Pariez sur les Créatures capables de terminer le Tournoi déterminant celles qui poursuivront leur activité magique dans les contes !

En début de partie, une grille de cartes est mise en place. Huit Champions sont positionnés sur la première ligne et cinq cartes manches forment la première colonne. Une partie se déroule en cinq manches divisées en un nombre de tours de jeu variable pour chaque joueur. Le tour d’un joueur est constitué de 5 phases :
– Placer ou Révéler une Prédiction.
° Le joueur actif peut placer un de ces cailloux au croisement d’une colonne de créature encore en jeu et de la rangée de la manche actuelle.
° Lors de la première manche uniquement, il peut faire une prédiction secrète en plaçant un cailloux sur une carte prise de sa main et placée sur la table face cachée.
° Au lieu de placer une prédiction, le joueur actif peut révéler sa prédiction secrète. Le caillou utilisé est alors placé sur la carte Champion de la créature correspondante.
° Passer cette phase
Un joueur contrôle une créature si ses cailloux placés dans la colonne correspondante ont la valeur de prestige la plus élevée.
– Jouer une carte. Le joueur actif place une Créature de sa main (encore en jeu) au croisement de la rangée de la manche en cours et de la colonne de cette créature. Il peut également s’agir d’un Caméléon servant de joker ou d’un Arbre à défausser contre son pouvoir spécial. Lorsque le joueur actif contrôle la créature qu’il vient de poser, il peut utiliser son pouvoir spécial.
– Défausser jusqu’à trois cartes de Créatures éliminées de sa main.
– Piocher des cartes pour refaire sa main à 8 cartes.
– Éliminer une créature s’il y a lieu : si toutes les colonnes de la rangée actuelle sont occupées par des cartes et qu’une seule Créature possède la force la plus faible, alors celle-ci est éliminée et une nouvelle manche peut débuter.

La partie se termine à la fin de la cinquième manche ou lorsque la pioche de carte est vide. Chaque joueur fait la somme de ses prédictions normales et de sa prédiction secrète placées sur des Créatures encore en jeu. Plus les prédictions ont été placées tôt dans le jeu, plus elles permettent d’obtenir des points. Le joueur ayant le plus grand total de points remporte la partie.

Oui ou Non

  • Un matériel superbe et extrêmement agréable
  • Les illustrations des cartes d’un charme fou, responsable de mon achat
  • Une re-thématisation à la fois poétique et crédible
  • Des règles très accessibles
  • Un temps de jeu raisonnable
  • Des interactions fortes
  • Un jeu « d’enfoirés » élégamment méchant
  • Les possibilités d’alliances pour sauver certaines créatures ou en éliminer d’autres
  • La difficile dissimulation de sa prédiction secrète
  • Une belle variété des parties assurée par le nombre de créatures pouvant être associées différemment
  • Fonctionne très bien de deux à cinq joueurs. Les différences se situent sur un contrôle plus ou moins intense
  • Addictif
  • Un thème vite secondaire
  • Requiert une bonne connaissance des pouvoirs des cartes pour exploiter tout le potentiel du jeu
  • Des mauvais paris en début de partie peuvent vous assurer un zéro pointé difficilement évitable

En Résumé

Ce sont les magnifiques illustrations des cartes et la beauté globale du matériel qui m’ont largement dirigées vers cet achat. Appréciant énormément les jeux d’enchères et de pari, j’avais donc deux bonnes raisons pour me laisser tenter par EQUINOX.

EQUINOX est la réédition de COLOSSAL ARENA, qui elle-même était la réédition de TITAN ARENA. Et c’est véritablement dans les vieux pots que l’on fait les meilleures confitures car EQUINOX est une sucrerie exquise et terriblement addictive !

Le thème, bien que très vite secondaire, est amusant, plutôt crédible et permet de laisser l’immense talent de Chris Quilliams s’exprimer. Visuellement, le jeu fait son petit effet. Le charme opère instantanément et les joueurs sont conquis avant même d’avoir posé la moindre carte.

On entre ensuite dans le vif du sujet, à savoir un jeu de pari taquin et très malin. Les règles sont très accessibles et les tours de jeu rapides et fluides. En effet, le joueur actif doit seulement jouer une carte Créature de sa main dans l’espace de jeu après avoir fait une prédiction s’il le souhaite. Le choix de cette Créature dépend de plusieurs critères, mais s’appuie plus particulièrement sur sa valeur. Ainsi, elle peut être utilisée comme renfort d’un pari effectué précédemment ou au contraire comme nuisance aux prédictions des joueurs adverses. Le plaisir est sadique et réside bien dans ce « pourrissage » des autres, et dans leurs réactions en conséquence. Mais tout va très vite, et les joueurs doivent rester vigilants à tout instant pour contrôler du mieux possible la position des Champions sur lesquels ils ont jeté leur dévolu.

Des prédictions qui prennent la plupart du temps appui sur les cartes possédées, mais pas que. Il est souvent judicieux de suivre les directions que peuvent prendre certains de nos camarades ennemis pour aller dans un sens commun. Et plus les prédictions sont effectuées tôt, plus elles rapporteront des points. Alors, du hasard, oui un peu, quelques prémices de bluff mais surtout une analyse permanente des actions adverses. Le pari caché, qui représente un enjeu considérable, devient alors vite difficile à dissimuler. Et l’élimination des Champions sur lesquels les premiers paris ont été posé s’avèrent un handicap lourd de conséquences, souvent irrattrapable.

En ce sens, les décisions à prendre se révèlent extrêmement fine. Elles peuvent même parfois arranger certains de nos adversaires comme vraiment les désarmer. Des alliances, souvent de courte durée, se font puis se défont. Les discussions ou influences autour de la table ne sont pas rares dans un jeu pourtant tendu et plutôt silencieux, dans lequel chaque joueur prépare son coup suivant en trépignant d’impatience.

Pour toutes ces raisons, EQUINOX fait mouche, à condition d’aimer les intéractions fortes et directes, bien évidemment. Aussi subtiles et plaisantes de 2 à 5 joueurs, les sensations sont pourtant différentes s’appuyant sur un contrôle plus ou moins intense des situations de jeu. Les différentes possibilités d’associations de Créatures lui donne une excellente rejouabilité. La connaissance progressive des pouvoirs des cartes lui apporte, parties après parties, une dimension et une profondeur supplémentaire. Sans faire beaucoup de bruit, EQUINOX s’est imposé comme un incontournable de ma ludothèque dans la catégorie simple et tactique.


D’autres Articles sur ce jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s