Un Œil sur CHRONICLES OF CRIME 1900

Carte d’Identité

2 – 4 joueurs

14 ans

90 min

Enquêtes / Énigmes

Amateurs

25 €

Auteurs : David Cicurel et Wojciech Grajkowski
Illustrateurs : Karolina Jedrzejak & Co
Éditeur : Lucky Duck Games
Distributeur : Lucky Duck Games


Avril 2021



Une description rapide

En plein milieu de la Belle Époque, incarnez Victor Lavel, un jeune journaliste parisien, bien plus intéressé par les meurtres et kidnappings que la couverture de l’Exposition Universelle !

Le jeu comporte quatre scénarios d’enquêtes et s’inscrit dans la Trilogie de la Série Millénaire, découlant du jeu d’origine Chronicles of Crime. Pour le déroulement du jeu, les joueurs auront besoin d’un smartphone ou d’une tablette permettant d’installer l’application dédiée, et se laisseront guider par celle-ci.
Le principe repose sur la découverte progressive de lieux, de personnages, et d’indices en tout genre. Il s’agira d’interroger des témoins, fouiller virtuellement des lieux et analyser les indices en scannant les « flashcode » des différentes cartes pour progresser dans vos enquêtes. Chaque scan d’un objet permet d’obtenir des informations sur celui-ci. Scanner des personnages permet de les interroger et scanner un lieu permet de s’y rendre. Tous les éléments sont liés de façon à ce que les informations recherchées correspondent au lieu dans lequel nous sommes, aux personnages qui nous entourent et aux objets ciblés. Par exemple, interroger un témoin sur un indice se fera en scannant la carte Indice après avoir pris contact avec le témoin dans le lieu où il est présent. Parfois, il faudra également résoudre certaines énigmes tout en les associant à vos déductions pour rendre vos conclusions finales. Chaque scan d’un lieu, d’un personnage ou d’un objet fait perdre du temps aux enquêteurs et ce temps influence le score final.

Lorsque les joueurs pensent avoir résolu l’affaire en cours, il se rendent à la Salle de Rédaction pour répondre à une série de question, toujours en scannant les cartes comme façon de répondre. Le score final dépendra des réponses données et du temps écoulé pour résoudre l’enquête.

Oui ou Non

  • Un univers très immersif
  • De superbes illustrations, notamment les portraits des personnages
  • Les scènes à fouiller et décrire visuellement superbe et très réalistes
  • Un matériel bien pensé, organisé avec justesse et très agréable
  • Le concept innovant et très moderne
  • Un sentiment de grande liberté dans la résolution des enquêtes
  • Une prise en main quasiment immédiate, notamment avec la première enquête introduisant l’ensemble des éléments du jeu
  • Une organisation efficace des différents éléments entre eux et facilitant grandement les recherches
  • Des textes de qualité, avec un équilibre entre lecture et déduction à réaliser
  • L’introduction d’énigmes, avec un côté Escape pour venir à bout des enquêtes
  • La réutilisation intelligente des différentes cartes d’une enquête à l’autre
  • Des scénarios très prenants
  • Un décompte de points anecdotique mais bien pensé
  • Le temps de jeu de chaque enquête idéal
  • Les manipulations incessantes du smartphone peuvent rebuter certains joueurs
  • Privilégier des petits groupes de joueurs… Le partage des informations n’est pas toujours évident.

En Résumé

J’ai sauté sur l’occasion de la sortie de ce nouvel épisode de la série Millénaire pour découvrir CHRONICLES OF CRIME, que je ne connaissais que de nom et de réputation. J’étais, il est vrai, jusqu’à présent assez réfractaire à l’utilisation des smartphones et applications en tout genre dans le jeu de société. Jouer est une parenthèse dans mes journées, comme une coupure avec le monde réel et un moment de partage émouvant et intense. L’idée de passer son temps de jeu à manipuler un téléphone, que j’utilise déjà bien trop souvent, ne m’enthousiasmait pas. Mais devant le nouvel univers proposé par la série, j’ai succombé à la tentation de la modernité technologique, et je ne le regrette vraiment pas. Déjà esthétiquement, le jeu est superbe. Les portraits des personnages, tout comme les cartes lieux sont d’une classe folle. Les observations virtuelles des scènes de crime sont d’une réalité impressionnante. Quel plaisir de rechercher des indices en ayant véritablement l’impression de faire partie de la scène. C’est assez bluffant ! Ensuite, tous les éléments sont extrêmement bien ficelés entre eux, que ce soit les interrogatoires, les indices, les énigmes ou les déplacements de personnages. L’expérience est immersive à un point que je ne soupçonnais pas. Oui, il est question de scanner des cartes parfois de manière réfléchie et souvent de façon intempestive. Mais sans déduction et analyse, les cartes ne vous apporteront rien hormis de la frustration. Il faut donc chercher au bon endroit, la bonne personne et l’interroger sur le bon indice pour avancer dans l’enquête. Un autre point qui m’a particulièrement plu, c’est la reconstitution progressives de l’histoire par le positionnement des cartes dans les tableaux de preuves et de lieux. On se prend rapidement au jeu, avec l’impression d’incarner véritablement ce journaliste en train de croiser les informations à l’aide de ficelles et de flèches sur un mur, à l’image des affichages des liens entre suspects dans les films d’investigation. Tout est vraiment très bien fichu, fluide et incarné. L’utilisation des « flash-codes » peut donner l’impression de ne pas être vraiment au cœur de l’enquête, et qu’il suffit de scanner à tout va pour la résoudre. Il faudra trouver le juste milieu entre se laisser porter par l’application et être maitre de son utilisation. Le décompte final, prenant en compte le moindre scan, est une aide considérable à une utilisation raisonnée de l’outil. Aussi, les scans peuvent saccader légèrement les parties mais ce rythme alternatif est une habitude à prendre et sera bien moins gênant après le côté déstabilisant de la première enquête. L’équilibre est finalement parfait entre regroupement d’informations, déductions, scans et lecture. L’expérience demande une concentration certaine mais jamais au point de prendre le dessus sur le plaisir de jeu. La prise de notes n’est pas non plus absolument nécessaire, ce qui rend le jeu plus ludique et moins scolaire que d’autres de ce type. Ce titre, prenant et inspiré, intègre de manière novatrice et à petite dose, des énigmes au cœur même des enquêtes. Cette petite touche « Escape Game » est très plaisante, ajoute de l’autonomie et demande des capacités de réflexions un peu plus poussées. CHRONICLES OF CRIME 1900 est un excellent jeu d’enquêtes, brillamment illustré, et intelligemment conçu. Vous serez sans nulle doute conquis autant que moi par son univers, sa modernité et son efficacité, à condition d’accepter de ne pas partager ce moment qu’avec des humains.


D’autres Articles sur ce jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s