Un Œil sur ALUBARI – A Nice Cup Of Tea

Un jeu de Tony Boydell
Illustré par Cécile Guinement et Frank Achard
Edité par Studio H

🎂 14 ans
👨‍👩‍👧‍👦 1 – 5 joueurs
⌚ 90 min
🎲 Pose d’ouvriers
🧠 Initiés

Cultivez votre thé et participez à la construction du chemin de fer entre Siliguri Town et Darjeeling.
La partie est divisée en plusieurs manches, elles mêmes séquencées en plusieurs phases. La principale propose aux joueurs de poser leurs ouvriers sur des cases actions du plateau de jeu leur permettant de récupérer des ressources, déblayer les plantations de thé, transformer des ressources, poser des voies ferrées, construire une zone de gare, obtenir une carte contrat, acheter une carte équipement ou encore récupérer des feuilles de thé. L’utilisation du Chai, ressource essentielle et particulière dans le jeu, permet aux joueurs d’améliorer les actions sur lesquelles ils ont positionnées un ouvrier. Les autres phases consistent à mettre en place les conditions de la manche, à savoir les ressources et cartes disponibles, les éventuels évènements à résoudre mais surtout la météo à déterminer. Cette météo est un élément important du jeu puisqu’elle détermine pour chaque manche la puissance des actions « déblayage », « pose de voies » et « récolte ». La partie se termine lorsque le chemin de fer relie Darjeeling. Le vainqueur sera celui qui aura obtenu le plus de points de victoire entre les cartes contrat réalisées, les cartes équipement en sa possession, les zones de gares, les sections de voie et les plantations de thé lui appartenant et enfin les feuilles de thé et le Chai encore en sa possession.

👍 Une belle Couverture, épurée et élégante
👍 Un matériel impeccable et des illustrations « aquarelles » immersives et très jolies
👍 La météo, variable de la puissance des actions
👍 La tension autour des actions : des places et des ouvriers limités
👍 L’utilisation du Chai comme d’un « Améliorateur d’actions »
👍 Un thème assez bien représenté pour ce style de jeu
👍 Paradoxalement accessible par rapport à son apparente complexité
👍 Un jeu fluide malgré de nombreuses informations à saisir
👍 Des petites subtilités parsemées dans un tout très classique
👍 Tourne aussi bien de 2 à 5 joueurs
👍 Une version Solo intéressante et très fonctionnelle

🤔 La lisibilité des cartes contrats pas toujours évidente
🤔 Peu d’originalité mécanique

👎 Un jeu plutôt froid aux interactions indirects
👎 Peu de visibilité sur le Scoring final

Étant particulièrement attirée par tout ce qui touche de près ou de loin à l’Inde, c’est logiquement et avec énormément d’enthousiasme que j’ai gouté le Chai d’ALUBARI en voyageant vers Darjeeling, un brin nostalgique de mon passé. Il faut reconnaitre que sa Couverture très épurée, énigmatique et stylisée saute aux yeux. Elle est assez différente pour se démarquer très largement des autres boites de jeux de cette gamme et pour rappeler que l’Inde est tout autant étrange, détonante et singulière. A l’ouverture de la boite, on comprend immédiatement que l’on va avoir à faire a du lourd. Le matériel, de grande qualité, est imposant. Et c’est avec étonnement que l’on découvre une mécanique très fluide et plutôt très accessible, contrairement à ce que nous avait promis la lecture des règles du jeu. Les actions restent simples mais ce sont les réflexions qu’elles imposent qui s’agitent dans nos cerveaux respectifs. De nombreux paramètres sont à prendre en compte pour effectuer nos choix. La première impression peut d’ailleurs apparaitre « brumeuse », à l’image de la météo jouant un rôle clé dans les stratégies à mettre en place. La météo fait partie de ces subtilités, tout comme les évènements et surtout l’utilisation du Chai pour améliorer nos actions, qui font d’ALUBARI un jeu différent malgré son classicisme absolu. Car oui, il faut bien reconnaitre que ce n’est pas l’originalité qui se dégage en première impression. ALUBARI propose très clairement un jeu de « pose d’ouvriers », à l’allemande, aux sensations plutôt froides et aux interactions indirectes. Mais il fait son « job » de manière particulièrement efficace et dynamique. En prenant appui sur un thème plutôt très bien représenté, ALUBARI est particulier sans être original et complexe sans être compliqué.



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s