Un Œil sur MUSE

Un jeu de Jordan Sorensen
Illustré par Andre Garcia, Kristen Plescow et Apolline Etienne
Edité par Don’t Panic Games

🎂 10 ans
👨‍👩‍👧‍👦 2 – 10 joueurs
⌚ 45 min
🎲 Coopération / Déduction / Party Game / Cartes
🧠 Familial

Coopérez pour mener vos coéquipiers vers les chefs d’œuvre à identifier.
Deux équipes sont constituées. La première équipe choisit une carte « Chef d’œuvre » parmi 6 piochées au hasard accompagnée d’une carte « Inspiration » choisie parmi 2, également piochée au hasard. La « Muse » de la seconde équipe reçoit l’association choisie des deux cartes et doit faire deviner la carte « Chef d’œuvre » noyée parmi les 6 de départ. Pour cela, la « Muse » doit respecter la consigne de la carte inspiration imposée par l’autre équipe. Il s’agit la plupart du temps de faire un geste ou dire un mot d’une catégorie précisée. Si son équipe parvient à identifier la bonne carte « Chef d’œuvre » elle remporte cette carte. Dans le cas contraire, l’autre équipe remporte la carte. Les équipes alternent les rôles à chaque manche, en changeant de « Muse » et c’est la première à obtenir 5 cartes « Chef d’oeuvre » qui remporte la partie.

👍 La beauté des illustrations des cartes « Chefs d’œuvre »
👍 Des règles courtes et simples
👍 Un format en adéquation avec le type de jeu
👍 L’idée de rendre l’association des cartes « Inspiration » et « Chef d’œuvre » la moins évidente possible
👍 La « contrainte » imposée à la « Muse »
👍 Les discussions / déductions autour de la table
👍 Une durée de jeu idéale

🤔 Devient vraiment plus fun à partir de 6 joueurs

👎 Un thème anecdotique
👎 Une impression de déjà vu

Depuis sa sortie en français il y a quelques jours, MUSE est présenté comme un « DIXIT » par équipe et sous contraintes. Mes premières impressions vont effectivement confirmer cette présentation. Derrière une thématique assez anecdotique et des illustrations superbes, se cache un jeu de déduction par équipe prenant appui sur le sens qui peut subjectivement se détacher de certaines illustrations. L’idée n’est pas originale mais fonctionne efficacement. Les discussions « tordues » autour de la table pour essayer de deviner la « logique » de la Muse sont toujours de bons moments. La singularité de MUSE s’inscrit par la contrainte qu’il va falloir imposer à l’équipe adverse et donc dans la recherche de l’association « Carte-Consigne » la plus éloignée possible. Ainsi, il apparaît des discussions dans les deux camps mais pas pour les mêmes objectifs ! Très facile d’accès et immédiatement compréhensible, les joueurs saisissent les enjeux spontanément. MUSE propose donc, dans un format très familial, une expérience entre déductions et « filouteries » mise en valeur par des cartes somptueuses. Mon point de vue personnel sera tronqué dans la mesure où je suis ni trop « Jeux Coopératifs », ni du tout « DIXIT », mais MUSE représente une alternative collective « Chafouine » à son jeu de comparaison même si les « consignes » le rendent également moins libertaire. Un jeu d’ambiance très interactif, léger et sympathique.



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s