Un Œil sur SYLVE

Carte d’Identité

2-4 joueurs

12 ans

90 min

Dés / Placement / Majorité

Amateur

Mai 2022

32 €

Auteur : Stevo Torres
Illustrateurs : Andrew Thompson & Jake Morrison
Éditeur : Catch Up Games
Distributeur : Blackrock Games


Thématique ★☆☆☆☆
Esthétique ★★★★★
Complexité ★★★☆☆
Réflexion ★★★★☆
Interactions ★★★★★
Rejouabilité ★★★★☆

Une description rapide

Apprivoisez les créatures de la forêt et utilisez votre magie pour sauver les terres enchantées du chaos !

Une partie se déroule en quatre manches. Au début de chaque manche, les joueurs lancent leurs six dés (4 dés Cueillette et 2 dés Élément), puis effectuent à tour de rôle trois étapes :
– Placer un dé. Il s’agit de choisir un dé de sa réserve et de le positionner sur un espace éligible du plateau Village ou d’une carte Sylve. Les dés Cueillette doivent être placés sur un espace possédant le même symbole que leur face visible pour que le joueur actif puisse récupérer un ingrédient (ou une créature) proposé par l’emplacement choisi d’une carte Sylve. Si les symboles s’avèrent différents, alors il faut payer l’ingrédient en question pour pouvoir s’y placer. Les Créatures récupérées, sont dites apprivoisées (maximum trois avant d’être libérées et rendues non actives) et génèrent des bonus d’action. Les dés Éléments peuvent se positionner sur n’importe quel symbole Cueillette ou sur le même symbôle que leur face visible du plateau Village. Sur une case Cueillette, ils possèdent chacun une capacité. L’eau permet de récupérer davantage d’ingrédients, le feu se pose sur un autre dé qu’il brûle et élimine, et le vent permet de récupérer un de ses propres dés tel un échange. Sur le plateau Village, chaque emplacement permet de réaliser des actions singulières et différentes d’une manche à l’autre.
– Concocter une Potion (optionnel). Il s’agit de payer les ingrédients réclamés par la carte Potion convoitée et visible au centre de la table pour la récupérer en main.
– Boire une Potion (optionnel). Il s’agit de jouer et d’appliquer les effets d’une carte Potion possédée. Cette carte est ensuite placée sous le personnage du joueur actif.
Lorsque tous les joueurs ont utilisé leurs six dés, la fin de manche intervient. Il s’agit d’attribuer les cartes Sylves selon un décompte de majorité. Le joueur possédant le plus de dés (encore actifs) sur une carte en prend possession. Le plateau Village est ensuite retourné, et le jeton premier joueur circule pour entamer une nouvelle manche.

A la fin de la partie, le décompte final prend en compte :
– Les points de potions concoctées, bues ou non.
– Les points des Sylves contrôlées.
– Les points des créatures, toutes libérées. Si celles-ci peuvent être positionnées sur une Sylve possédée de saison équivalente, elles font remporter trois points au lieu d’un.
– Les points des jetons points de victoire accumulés
– Quelques points pour les ingrédients inutilisées
Le joueur ayant le plus de points de victoire en fin de partie l’emporte.

Oui ou Non

  • Une direction artistique sublime
  • Un matériel d’une grande qualité
  • L’association de placement d’ouvriers et de majorités
  • Les combinaisons d’effets possibles
  • Les intéractions permanentes et frontales
  • Des réflexions tactiques et stratégiques de bon niveau
  • Les départs asymétriques selon les compétences des personnages
  • Un thème prétentieux et complètement indéfendable
  • Un côté répétitif
  • Un manque de variété des cartes Potion et de leurs effets

En Résumé

SYLVE, c’est l’histoire de créatures des bois, à apprivoiser pour faire revenir l’équilibre disparu entre les saisons et stopper le chaos dans lequel est plongée la Terre enchantée… Bref, on ne comprend rien ! Enfin si, on comprend la prétention de la chose et la volonté de rendre compliqué quelque chose qui aurait pu et aurait sans doute dû être bien plus simple et moins alambiquée. C’est bien dommage de se mettre dans l’embarras dès le départ.

D’autant plus que mécaniquement, SYLVE est plutôt agréable. Il s’agit avant tout d’un jeu de pose d’ouvriers transformé à la fin de chaque manche en décompte de majorités. C’est malin et plutôt singulier. Ce système de jeu apparait rafraichissant et les illustrations aident véritablement à croire en ce titre, déserté de tout intérêt thématique. C’est beau ! C’est même très beau. C’est mignon et cela laisse croire à un jeu plutôt enfantin et naïf. Pourtant il n’en ai rien. Le placement de dés sur lequel repose le titre s’avère redoutable.

Un jeu de pose d’ouvriers transformé à la fin de chaque manche en décompte de majorités.

L’objectif principal est donc de récupérer des cartes Sylves en posant plus de dés que nos petits camarades de jeu sur celles-ci, mais aussi de concocter des potions en payant des ingrédients à récupérer sur ces mêmes Sylves. Les sylves sont des territoires en réalité… Vous entrevoyez alors les dilemmes de positionnement de dés entre les ressources que l’on souhaite récupérer et les majorités que l’on tente d’obtenir en fin de manche. Les principales réflexions se concentrent ainsi dans ces choix de placements, qui s’avèrent à la fois légers et très tendus.

En effet, chaque emplacement est particulièrement convoité. Par conséquent, l’ordre dans lequel chaque joueur va utiliser ses dés s’avérera primordial. De plus, les capacités des dés Élément, des potions une fois concoctées et des animaux une fois apprivoisés, sont particulièrement agressives envers les adversaires et peuvent redistribuer les cartes à chaque instant. SYLVE propose des interactions fortes et frontales que certains d’entre nous ne sont pas prêts de digérer. Moi, c’est clairement ce qui m’a le plus plu.

SYLVE propose des interactions fortes et frontales que certains d’entre nous ne sont pas prêts de digérer.

Car, si mécaniquement SYLVE étonne lors des premiers tours, les sensations de répétitivité se font rapidement sentir. Ce qui apparaissait original devient alors de plus en plus commun au fur et à mesure des parties et a bien du mal à nous tenir en haleine sur le long terme. Concrètement, il faut aller chercher des ressources pour concocter des potions, pourvoyeuses de points de victoire et de capacités à appliquer dans un soucis de majorité. Ça tourne, il n’y a aucun soucis là dessus ! Mais justement, on tourne rapidement en rond, du fait d’une montée en puissance inexistante. Les manches se répètent dans le fond et la forme.

Pourtant, le cerveau n’est pas mis au repos entre les dilemmes de positionnement de dés, de gestion de ressources, la correspondance recherchée entre les créatures apprivoisés et les Sylves convoitées, et les combinaisons des effets de cartes Potions et Créatures. Tout est bien ficelé. Les crasses que l’on parvient à faire subir à nos adversaires sont jubilatoires. Mais il est parfois difficile de discerner précisément pourquoi l’alchimie ne se produit pas autour de la table. C’est le cas avec SYLVE. Objectivement, c’est un bon jeu qui réunit harmonieusement plusieurs mécanismes forts du jeux de société contemporain. En plus, la réunion de ces mécaniques n’est pas si fréquente et lui donne un aspect presque novateur. Malgré tout, la sauce n’a pas prise chez nous…

Peut-être est ce dû au thème franchement indéfendable, au manque de variété des cartes Potion qui reviennent en boucle au sein d’une même partie, ou bien au décompte final laissant quelque peu pantois. Au final, on se dit « Tout ça pour ça » ! Bref, j’en attendais peut être beaucoup trop de ce jeu à la direction artistique lumineuse et proposant un placement de dés, que j’adore habituellement. Malgré ma déception, il faut lui reconnaitre son côté ludique indéniable reposant en grande partie sur des intéractions puissantes et une mécanique de placement de dés agréable et combinatoire.

Au Final

Sympathique
★★★☆☆

Des intéractions frontales pour un jeu de majorité thématiquement étrange !


D’autres Articles sur ce jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s