Un Œil sur LA FIN DES ARTICHAUTS

Carte d’Identité

2-4 joueurs

10 ans

20 min

Deckbuilding

Familial

Février 2022

13 €

Auteur : Emma Larkins
Illustrateur : Bonnie Pang
Éditeur : Gigamic
Distributeur : Gigamic


Thématique ★★★☆☆
Esthétique ★★★★☆
Complexité ★★☆☆☆
Réflexion ★★★☆☆
Interactions ★★★★★
Rejouabilité ★★★★★

Une description rapide

Débarrassez-vous de vos artichauts !

Chaque joueur débute la partie avec 10 cartes Artichauts : 5 dans sa pioche personnelle et 5 dans sa main. Une partie est une succession de tours de jeu durant lesquels le joueur actif effectue dans l’ordre cinq phases :
– Il complète le potager jusqu’à 5 cartes en piochant des cartes Légumes de la pile Jardin.
– Il prend une carte du Potager.
– Il joue des cartes de sa main, applique leurs effets et les placent dans sa défausse personnelle. Certains effets demandent de mettre au Compost certaines cartes qui seront alors écartées définitivement de la partie.
– Il défausse les cartes non jouées dans sa défausse personnel.
– Il pioche 5 nouvelles cartes de sa pioche personnelle. Si celle-ci est vide, il mélange sa défausse pour reconstituer une pioche.

La partie s’achève immédiatement lorsqu’un joueur n’a plus aucun Artichaut dans sa main après la phase 5 de son tour de jeu. Il remporte la partie.

Oui ou Non

  • La boîte métallique toujours aussi appréciable
  • Le « look » fun et branché des différents légumes
  • Des parties rapides
  • Des tours de jeu très fluides et dynamiques
  • Des règles très simples
  • Les textes des effets de cartes très explicites
  • Un « deckbuilding » minimaliste réunissant néophytes et joueurs réguliers
  • L’originalité du titre tenant dans la condition de fin de partie et son annonce surprise
  • Plus malin, tendu et tactique qu’il n’y parait
  • Fonctionne très bien à deux joueurs
  • Extrêmement addictif
  • L’apprentissage indispensable (mais rapide) des effets des 11 légumes pour plus de fluidité

En Résumé

Après Bohnanza et plus récemment Salade 2 Points, la collection métallique de Gigamic confirme son amour pour les fruits et légumes. LA FIN DES ARTICHAUTS est-il à la hauteur de ces deux derniers ? Un indice chez vous… Le jeu a fait sensation au Festival de Cannes 2022 et est déjà en rupture dans quelques boutiques après seulement une semaine d’existence physique.

Le thème, même s’il fait sourire, est un prétexte efficace à une mécanique de « Deckbuilding » très épurée. En effet, les joueurs doivent se débarrasser de leurs dix artichauts de départ en utilisant les effets des cartes qu’ils vont récupérer progressivement. Tout est limpide et le titre favorise le mélange de genres autour de la table. Les néophytes découvriront avec légèreté une des mécaniques phares du jeu de société alors que les joueurs plus réguliers s’éclateront à combiner leurs légumes le plus efficacement possible pour provoquer une fin de partie anticipée.

Les néophytes découvriront avec légèreté une des mécaniques phares du jeu de société alors que les joueurs plus réguliers s’éclateront à combiner leurs légumes le plus efficacement possible pour provoquer une fin de partie anticipée.

Et c’est bien dans la condition de fin de partie que LA FIN DES ARTICHAUTS se démarque et prend toute sa saveur et sa singularité. Si un joueur n’a plus aucun artichaut dans le renouvellement de sa main à la fin de son tour de jeu, alors il gagne immédiatement la partie. La tension est palpable en permanence et les victoires plus ou moins prévues créent un effet de surprise très agréable et porteur d’un sentiment de fierté hyper galvanisant.

Le gagnant remet alors immédiatement son titre en jeu pour revivre ce moment gratifiant et les perdants n’ont qu’une seule idée en tête : prendre leur revanche ! Les parties peuvent s’enchainer ainsi toute une nuit. Croyez-en mon expérience, l’addiction est très forte !

Les victoires plus ou moins prévues créent un effet de surprise très agréable et porteur d’un sentiment de fierté hyper galvanisant.

LA FIN DES ARTICHAUTS est un jeu indispensable ! Oui, l’apprentissage des effets des légumes est une nécessité pour mieux comprendre les enjeux de chaque instant et accroitre la fluidité du titre. Mais c’est chose faite en deux ou trois parties seulement ! L’humour de la thématique et l’esthétique des différents légumes renforce la « coolitude » du jeu. Ainsi, la mécanique de « Deckbulding » (ou de construction personnelle de plus en plus efficace de son paquet de cartes) est rendue particulièrement fun alors qu’elle peut souvent effrayer les moins joueurs d’entre nous. On se prend à imaginer d’autres légumes et d’autres effets pour varier encore davantage les parties sans dénaturer ce minimalisme élégant et intelligent.

Au Final

Indispensable ! ★★★★★

Une initiation captivante et universelle au « Deckbuilding ».


D’autres Articles sur ce jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s