Un Œil sur LAST MESSAGE

Carte d’Identité

3 – 8 joueurs

8 ans

30 min

Ambiance / Déduction / Dessin

Familial

20 €

Auteurs : Lee Ju-Hwa et Giung Kim
Illustrateurs : Stéphane Escapa et Vincent Dutrait
Éditeur : Iello
Distributeur : Iello


Juillet 2021


Une description rapide

Un crime a été commis ! La victime donnera t’elle suffisamment d’indices aux enquêteurs pour arrêter le criminel, occupé à brouiller les pistes ?

En début de partie, un joueur est désigné Victime, un autre Criminel. Ils font face aux autres joueurs, séparés par un paravent, qui incarnent des Inspecteurs. Le Criminel désigne un personnage sur la scène de crime choisie en plaçant dessus un pion transparent. Une partie se joue en quatre manches, découpées en trois étapes :
– La Victime laisse des indices. Le joueur incarnant la Victime a le temps du sablier (30 secondes) pour écrire ou dessiner des indices sur un tableau de 9 cases.
– Le Criminel brouille les pistes. A la fin du sablier, le joueur incarnant le Criminel efface un nombre de cases selon la manche en cours et donne le tableau aux enquêteurs.
– Les Inspecteurs désignent un suspect. Les joueurs incarnant les Inspecteurs observent attentivement la scène du crime en associant les indices laissés par la Victime pour désigner un coupable. Le Criminel leur annonce si, oui ou non, ils ont trouvé le bon personnage. Si non, une deuxième manche débute et se déroule de la même façon.

La partie s’achève lorsque les Inspecteurs trouvent la victime à la fin d’une manche. Si ce n’est pas le cas après les quatre manches, le Criminel remporte la partie.

Oui ou Non

  • Un Party-Game redoutable
  • Un concept original entre « Où est Charlie », dessin et déductions
  • Les différentes cartes signées de différents illustrateurs, de difficulté différente
  • Les fous rires déclenchés à chaque dessin dévoilé
  • Les indices de plus en plus clairvoyants
  • Les discussions autour des suppositions et recherches
  • La difficulté du rôle de Victime, notamment face à la pression temporelle
  • Un temps de jeu idéal
  • Le côté jouissif du « seul contre tous » du Criminel
  • Les différents niveaux de difficultés proposés
  • Addictif jusqu’à ce que tous les joueurs aient incarné tous les rôles
  • Une très bonne rejouabilité
  • Meilleur à partir de quatre joueurs
  • Des temps morts selon les rôles incarnés

En Résumé

Une fois n’est pas coutume, je vais débuter cette chronique en remerciant chaleureusement IELLO d’avoir rendu disponible cette petite merveille, d’autant plus que mes coups de cœur en matière de jeux d’ambiance se font plutôt rares. Il y a un an, à peu près à la même période, sortait le phénoménal TOP TEN auquel je succombais totalement. Je retrouve avec LAST MESSAGE cette même évidence, ce raz de marée burlesque qui m’entraine peu à peu vers une légèreté jusqu’alors presque inconnue et pourtant si agréable.

Pourtant ces deux jeux n’ont quasiment rien en commun à part les fous rires qu’ils provoquent. Très éloigné mécaniquement, LAST MESSAGE est enrobé d’une enveloppe plus sérieuse sous fond de crimes et d’enquêtes à résoudre et ne dévoile pas immédiatement son réel potentiel. Le début de partie est calme, plutôt studieux. Le Criminel doit choisir un personnage pour se dissimuler le plus efficacement possible. L’observation des moindres détails pouvant être utilisés comme indices par la Victime est minutieuse. Cette ambiance calme et froide ne va pas durer très longtemps.

Les rires et moqueries éclatent dès les premiers coups de crayons de la Victime, qui essaie tant bien que mal de donner des indices parlants à ses coéquipiers Inspecteurs. Le Criminel ne peut que constater les difficultés éprouvées et se moquer des formes étranges et des mots difficilement lisibles jetés sur le tableau en trente secondes. Évidemment, plus le dessinateur est mauvais, plus ce moment est exquis. Puis, Le Criminel efface de façon jubilatoire une partie du travail réalisé par la Victime, qui assiste à ce sabotage avec frustration. Les rires contaminent les Inspecteurs jusque là écartés de la mécanique du jeu. Mais ils deviennent à leur tour acteurs de l’ambiance lorsqu’il découvre le résultat final de ce qui se tramait sans réellement tout comprendre. C’est bien dans cette succession de fous rires, basé sur une information pourtant commune mais que chaque joueur reçoit différemment et à des instants différés que LAST MESSAGE prend une dimension singulière.

Vient ensuite la phase de recherche. Les Inspecteurs essaient de déduire ou plutôt de deviner les intentions de la Victime. Les discussions sont souvent tellement éloignées de la réalité, notamment lors des deux premières manches, que le duo responsable de ce massacre, derrière le paravent, a bien du mal à garder le silence et à ne pas réagir aux diverses suppositions. LAST MESSAGE est en effet une succession de situations cocasses entre deux acteurs, qui ne met jamais de côté les joueurs observateurs de ces moments, tant ils sont irrésistibles d’improbabilités et d’incompréhension.

Alors, on se dit rapidement que c’est injouable et que le Criminel gagnera, même avec le plus grand talent du passeur d’indices. Mais, avec beaucoup de persévérance et d’imagination, les Inspecteurs parviennent plutôt souvent à identifier le criminel. Un peu comme par magie, les choses se précisent progressivement rendant les deux dernières manches tendues et passionnantes.

LAST MESSAGE est un moment de partage, d’écoute et d’empathie exceptionnel. Tous les joueurs, à tout moment, se sentent impliqués alors qu’ils n’agissent pas directement. Ils mesurent à chaque instant la chance qu’ils ont de participer à ce moment rare, unique et éphémère. Comme la plupart des jeux d’ambiance, il est meilleur à partir de 4 joueurs lorsque des débats d’avis s’installent et dépend beaucoup des caractères des personnes autour de la table. A trois, l’ambiance est un peu trop studieuse à mon goût.

Pour terminer mon éloge, les six cartes aux univers thématiques et graphiques différents permettent une excellente rejouabilité, accentuée par des propositions de variables permettant de complexifier le jeu. Vous l’aurez compris, LAST MESSAGE est un énorme coup de cœur.


D’autres Articles sur ce jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s