Un Œil sur PHOTOSHOOT

Carte d’Identité

2 – 6 joueurs

8 ans

30 min

Party-Game / Observation / Rapidité

Familial

18 €

Auteurs : Pierrick et Renaud Libralesso
Illustrateur : Loic Billiau
Éditeur : Funnyfox
Distributeur : Gigamic


Janvier 2021


Une description rapide

Réalisez une séance photo d’un groupe de personnalités dans des conditions d’urgence et de précision !

Neufs personnalités sont placées au centre de la table.
Deux équipes jouent à tour de rôle des « photographes » et des « contrôleurs ».
L’équipe « photographe » doit valider le plus d’objectifs « photo » possible le temps du sablier. Pour cela, les joueurs de l’équipe, à tour de rôle, peuvent permuter deux personnages adjacents ou deux « copines » entre elles ou bien crier « Photo » pour valider un objectif réalisé. Il s’agit de faire correspondre la disposition des cartes personnalités à celle de chaque carte objectif. Il est interdit de communiquer.
L’équipe de « Contrôle » vérifie en permanence si l’autre équipe ne commet pas d’erreur quand au tour de jeu, à la non communication, à la validation d’objectifs ou encore à l’application de certaines contraintes.
A la fin de chaque manche, les équipes marquent des points selon le nombre d’objectifs réalisés pour les « photographes » et selon le nombre d’erreurs décelées et annoncées pour l’équipe « contrôle ».
Au cours du jeu, les équipes vont piocher des cartes « Effets » associées aux tuiles personnage selon leur avancée sur la piste de score. Les joueurs devront appliquer ses effets durant le reste de la partie. Ces effets, de deux types différents, peuvent être ajoutés de manière à jauger la difficulté de la partie.

La première équipe atteignant 25 points déclenche la fin de la partie. Lorsque les deux équipes auront joué le même nombre de manche dans le rôle des « photographes », l’équipe avec le score le plus élevé l’emporte.
Un mode coopératif permet de jouer à 2 ou 3 joueurs. Les joueurs doivent ensemble atteindre 25 points pour remporter la partie, sans « contrôle ». Chaque erreur fait perdre un point à l’équipe en fin de manche.

Oui ou Non

  • La boîte « appareil photo » en relief métallique… Une bombe !
  • Les illustrations des personnalités animalières drôles et touchantes
  • L’adaptation en mode coopératif à 2 et 3 joueurs
  • Les contraintes d’action amusantes et surtout très déstabilisantes
  • Des règles très accessibles
  • Une difficulté insoupçonnée, croissante et adaptative
  • La non communication entraînant des logiques différentes entre les membres de l’équipe se traduisant par des déplacements pouvant se contredire
  • L’obligation de rapidité provoquant des erreurs fréquentes
  • Un jeu d’observation et de vigilance
  • Le rôle actif de l’équipe « contrôleuse » permettant de grappiller quelques points
  • Des parties rapides et dynamiques
  • Les contraintes d’actions thématisées en rapport aux personnalités animales auxquelles elles s’appliquent
  • Un casse tête familial très efficace
  • Subjectivement meilleur et plus amusant dans son mode compétitif par équipe
  • Demande une certaine concentration pour un « jeu d’ambiance »
  • Les cartes « effets » peu nombreuses

En Résumé

Depuis la sortie de leur tout premier opus, la ligne éditoriale de Funnyfox se veut joyeuse et pleine d’entrain tout en proposant des mécanismes accessibles, piquants et malins. Avant-gardistes, leurs jeux très colorés et malicieux se savourent avec encore plus de plaisir dans ce monde devenu bien triste depuis quelques semaines. PHOTOSHOOT n’échappe pas à la règle que semble s’être fixée l’éditeur. Soignant particulièrement l’esthétisme, la découverte du jeu commence par sa surprenante boîte métallique en relief prenant la forme d’un appareil photo et mettant au centre de son objectif les différentes personnalités animalières que composent le jeu. Le packaging ne pouvait pas être meilleur ! C’est concret, attendrissant et très malin. Des adjectifs qui s’appliquent également à la mécanique du jeu. En effet, PHOTOSHOOT propose de photographier un groupe de personnalités, qu’il va falloir « placer » sous contraintes temporelles et spatiales et sans aucune communication avec ses partenaires. Ce silence obligatoire amène de nombreuses incompréhensions ou quiproquos que l’équipe adverse s’empressera de noter. Il faut aller vite, et dans la précipitation, les joueurs défont ce que les autres construisent sans aucun état d’âme ou sans même y prêter attention tant les logiques des joueurs peuvent être différentes. Tous ces mouvements contradictoires sont source de rires et créent une ambiance à la fois électrique et bon enfant. Mais tout serait beaucoup trop simple si PHOTOSHOOT ne permettait pas d’accroitre progressivement la difficulté de l’exercice en incorporant des « effets » de jeu sous forme de « contraintes » à appliquer aux déplacements de certains personnages. Et c’est dans cette proposition que le jeu devient encore plus réaliste et touchant en réussissant à personnifier chaque personnalité de telle façon que leurs « effets » associés collent avec l’idée que l’on pouvait se faire de l’animal en question. C’est encore une fois très intelligent et permet aux plus « jeunes » joueurs de saisir l’histoire prétexte aux actions demandées. Certains « effets », aussi amusants que très contraignants, renforcent les rires et confusions, et accentuent considérablement la difficulté, qui heureusement peut se moduler en fonction du type de joueurs autour de la table. PHOTOSHOOT est un Party-game abstrait très thématique, virevoltant, familial et rapide. Mais les apparences sont trompeuses car il peut prendre la forme d’un véritable casse tête dont seule une forte concentration peut vous en faire sortir vainqueur. Le matériel est agréable et le « mode coopératif » permet de jouer à 2 ou 3 joueurs, même si je lui préfère sa compétition par équipe. Quelque soit le mode choisi, les encouragements entre joueurs sont fréquents, avec une émulation très stimulante. Certes, le rôle de l’équipe de « contrôle » sera moins passionnant mais ne dure que quelques secondes et permet de faire retomber la pression tout en se moquant allègrement de ses camarades adversaires et sans laisser échapper une miette de leurs erreurs. Les « vengeances » de jugements sévères feront bien évidemment partie du jeu dans le jeu. PHOTOSHOOT est une vraie réussite, un jeu d’ambiance incarné et vivifiant, permettant aux photographies de prendre vie devant nos yeux.


D’autres Articles sur ce jeu



2 réflexions sur “Un Œil sur PHOTOSHOOT

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s