Un Œil sur QUETZAL – La Cité des Oiseaux Sacrés

Un jeu de Alexandre Garcia
Illustré par Nastya Lehn
Edité et Distribué par Gigamic

🎂 10 ans
👨‍👩‍👧‍👦 2 – 5 joueurs
⌚ 45 min
🎲 Placement d’ouvriers / Enchères / Collections
🧠 Familial

Prenez la tête d’un groupe d’Archéologues et d’Aventuriers partis en expédition , à la recherche d’objets sacrés disséminés dans les ruines d’un temple oublié.
La partie se joue en 5 manches. Chaque manche est constituée de trois étapes :
– Les joueurs lancent simultanément leurs « meeples » pour déterminer s’ils seront considérés comme des « archéologues » (côté blanc) ou des « aventuriers » (côté noir) en fonction de leur position après le lancer.
– Les joueurs placent à tour de rôle leurs « meeples » sur des lieux du plateau de jeu. Ils doivent respecter la couleur des « meeples » demandée sur les emplacements uniques, et à enchères. Sur ces derniers, les joueurs doivent systématiquement positionner plus de « meeples » que le joueur initialement présent avant de lui rendre ses « meeples » qu’il devra repositionner à son tour de jeu.
– Les joueurs effectuent les actions des lieux (dans l’ordre) dans lesquels ils sont présents.
Les points de victoire se gagnent durant l’ensemble de la partie en livrant au Port des « collections » de cartes « objets », obtenues au Temple et dans ses annexes. A la fin des 5 manches, le joueur ayant le plus de points de victoire l’emporte.

👍 Des illustrations superbes
👍 Un matériel de belle qualité
👍 Les lancés de « meeples », élément de base de la mécanique, et impactant fortement les tactiques pouvant être mises en place
👍 Les mécaniques de pose d’ouvriers différentes selon les lieux
👍 Des interactions fortes et omniprésentes
👍 Des règles de jeu très accessibles
👍 La liberté de manœuvre dans les collections de cartes
👍 Une durée de jeu idéale
👍 Une adaptation deux joueurs efficace
👍 Des tours de jeu très dynamiques
👍 Un jeu familial arrivant à convaincre des joueurs experts

🤔 Encore meilleurs à partir de 4 joueurs

👎 Le thème plaisant mais anecdotique

L’année ludique 2020 se termine en beauté avec la sortie de très bons et beaux jeux familiaux, et QUETZAL en est, sans conteste, l’un d’entre eux ! Les illustrations magnifiques de la couverture attirent irrémédiablement l’œil mais c’est avant tout l’action novatrice de chaque début de manche qui nous fait s’intéresser de plus près à cette « Cité des Oiseaux Sacrés ». En effet, les joueurs vont s’en donner à cœur joie pour lancer leurs « meeples » afin de pouvoir déterminer par la suite, quelles actions ils seront capables de réaliser, selon leurs « réceptions » d’arrivée. Un concept original et très amusant, à la base de l’ensemble des mécaniques du jeu, et sur lequel les joueurs vont prendre appui pour développer leurs stratégies. Les « meeples », de deux couleurs différentes ne pourront être utilisés, que sur des emplacements spécifiques à leurs couleurs. Des emplacements d’actions, qui eux mêmes, ne sont pas régis aux mêmes règles de « pose d’ouvriers ». Certains demanderont un « ouvrier » d’une couleur définie associé à une contribution financière plus ou moins élevée, d’autres seront le théâtre d’enchères de « meeples ». Il s’agira ainsi de bien repérer les possibilités adverses selon les « ouvriers » qu’ils ont en possession et les places encore vacantes du plateau de jeu. En ce sens, QUETZAL présente de fortes et permanentes interactions, à la fois sur les emplacements convoités du plateau mais aussi sur les cartes à collectionner, que chaque joueur va vouloir remporter pour étoffer ses collections d’objets, pourvoyeuses de points de victoire. Et chaque choix doit être murement réfléchi, ce qui rend le jeu très tendu en terme de sensations, paradoxalement à sa légèreté mécanique et son accessibilité réglementaire. QUETZAL propose donc un jeu de « pose d’ouvriers », sur fond d’enchères, aboutissant finalement à l’élaboration de collections. Ses trois éléments, pris séparément, apparaissent plutôt ordinaires, mais associés les uns aux autres, rendent compte d’une belle originalité, et finissent par livrer un excellent jeu familial, très enthousiasmant, porté par un matériel très joli et agréable. Un coup de cœur personnel, dont les parties s’enchainent depuis son acquisition !


D’autres Articles sur ce jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s