Un Œil sur PARIS : VILLE LUMIÈRE

Un jeu de José Antonio Abascal
Illustré par Oriol Hernández
Edité par Iello

🎂 8 ans
👨‍👩‍👧‍👦 2 joueurs
⌚ 45 min
🎲 Placement / Tuiles
🧠 Familial

Soyez le meilleur à exploiter l’éclairage public Parisien pour ériger vos bâtiments.
La partie se déroule en deux phases. Les deux joueurs jouent à tour de rôle une action lors de ces deux phases.
Lors de la première phase, les joueurs ont le choix entre deux actions :
– Placer une de leurs tuiles pavées sur le plateau de jeu dans le sens de leur choix. Les tuiles pavées peuvent être de trois couleurs (neutre, joueur actif et adversaire) et présenter un lampadaire.
– Choisir un bâtiment de la réserve et se l’approprier
Lors de la deuxième phase, les joueurs ont également le choix entre deux actions :
– Poser un de leurs bâtiments sur des cases pavées de couleurs neutres ou de leur propre couleur
– Activer une carte postale en utilisant son action, qui devient alors inaccessible pour l’adversaire.
Le décompte de points de victoire a lieu à la fin de la deuxième phase, lorsque les joueurs ne peuvent plus poser de bâtiment ni activer de cartes postales. Il prend en compte les bâtiments éclairés de chaque joueur (la taille des bâtiments multipliée par les réverbères adjacents), le plus grand groupe de bâtiments adjacents et les éventuels points des cartes postales activées. Les bâtiments n’ayant pas pu être posés font perdre des points.

👍 Des illustrations très jolies
👍 Une édition originale et qualitative
👍 Le plateau de jeu incorporé dans la boîte
👍 Deux phases de jeu à la fois distinctes et liées entre elles
👍 Un livret de règles très agréable
👍 Des règles accessibles
👍 Des choix simples mais tactiques
👍 La variété apportée par les pouvoirs des cartes postales
👍 Une course aux meilleurs emplacements, aux tuiles les plus appropriées et aux actions des cartes postales
👍 Du placement à tous les étages (tuiles pavées, bâtiments, éléments spéciaux et sur les cartes postales actions)
👍 Des tours fluides et des parties rapides

🤔 Un thème anecdotique malgré son originalité pour un jeu de placement abstrait
🤔 Le décalage entre ce que laisse penser les illustrations « chaudes » et une mécanique assez « froide »

👎 Une première phase essentielle, qui peut s’avérer punitive si elle est mal maitrisée
👎 Des choix d’actions un peu trop induits

En tant qu’ancienne Parisienne, vraie amoureuse de cette ville, et toujours à la recherche de bons jeux duels, c’est avec beaucoup d’envie que je me suis lancée dans la course à la luminosité que propose PARIS : VILLE LUMIÈRE. Déjà, les illustrations de la boîte sont sublimes. Ensuite, dès l’ouverture, on s’aperçoit de la qualité éditoriale. Le livret de règles, façon journal, est original, et le plateau de jeu incorporé dans la boîte est une très bonne idée. On plonge rapidement dans une première partie, assez surprenante, puisque le jeu est découpé en deux phases à la fois très différentes mais aussi très liées entre elles. D’ailleurs, les erreurs de la première manche seront difficilement rattrapables… Mais c’est bien un jeu abstrait aux sensations assez « froides » qui, paradoxalement, se cache derrière des illustrations aux tons « chauds ». PARIS : VILLE LUMIÈRE se compose essentiellement de placements de tuiles, d’abord en préparant le terrain avec des « tuiles pavées » puis dans la construction de bâtiments. Les choix d’actions, bien que restreints, sont tactiques et déterminent l’ensemble de votre stratégie, même s’il faudra souvent s’adapter à ce que peut proposer l’adversaire. Les interactions sont effectivement bien présentes dans l’occupation de la ville, le choix des tuiles mais aussi dans l’activation des cartes postales, aides précieuses à l’élaboration de vos plans. Ces interactions prennent souvent l’apparence d’une course au emplacements et bâtiments les plus efficients. PARIS : VILLE LUMIÈRE m’a quelque peu perdue dans son « double jeu » de placements abstraits, dont je ne suis pas une grande amatrice. Il reste néanmoins agréable et singulier dans la forme par laquelle s’articule l’ensemble des éléments et dans le fond thématique, bien que prétexte à un duel tactique familial.



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s