Un Œil sur WINGSPAN

Un jeu de Elizabeth Hargrave
Illustré par Natalia Rojas, Beth Sobel, Ana Maria Martinez Jamarillo
Edité par Matagot

🎂 10 ans
👨‍👩‍👧‍👦 1 – 5 joueurs
⌚ 60 min
🎲 Collection / Combos de Cartes
🧠 Initiés / Experts

🥇 KennerSpiel des Jahres 2019

Regroupez les plus beaux spécimens d’oiseaux dans votre volière.
A votre tour, choisissez une des 4 actions possibles et activez toutes les cartes « oiseaux » faisant déjà parties de votre volière sur la ligne d’actions choisie. Vous pourrez poser un oiseau dans son habitat en défaussant la nourriture et les œufs exigés, prendre de la nourriture, pondre des œufs ou prendre des cartes. L’activation de vos cartes oiseaux vous octroient des pouvoirs spécifiques, après avoir fait votre action principale. Quatre objectifs pourvoient des points de victoire à la fin des quatre manches et guident votre stratégie. A la fin de la partie, les oiseaux de votre volière vous rapportent des points de victoire, tout comme les œufs pondus, les cartes d’objectifs personnels, les objectifs de fin de manche ainsi que d’autres éléments présents dans votre volière comme des cartes sous-jacentes aux oiseaux ou de la nourriture. Le joueur ayant le plus de points de victoire en fin de partie l’emporte.

👍 Tout est d’une beauté absolue (illustration de la boite, matériel, cartes…)
👍 Un système d’activation de cartes original
👍 Une grande fluidité
👍 Des règles simples et une belle accessibilité pour un jeu « expert »
👍 De moins en moins d’actions au fur et à mesure de la partie
👍 La construction d’un moteur et la montée en puissance de celui ci
👍 Une atmosphère calme et paisible autour de la table
👍 Un thème singulier
👍 La variété des parties de par les objectifs différents et le nombre de cartes disponibles
👍 La part culturelle dans l’explication de chaque oiseau
👍 Très peu d’indication sur le résultat final

🤔 Des interactions faibles

WINGSPAN détonne dans le monde du Jeux de société. Sa thématique et son matériel n’y sont certainement pas pour rien. En proposant de réaliser une volière, WINGSPAN se pose résolument écologique, naïf, et extrêmement singulier par rapport aux autres jeux de même calibre, souvent guerriers ou civilisateurs. D’ailleurs, un « gros jeu » peut-il reposer sur quelque chose de moins « viril » et peut être de moins masculin ? WINGSPAN nous prouve que oui, avec délicatesse, subtilité, et grand soulagement. Et puis il y a son matériel tout simplement époustouflant. De l’illustration de la boite, jusqu’aux dés en bois, et en passant par des cartes oiseaux très détaillées et « hypra » référencées, tout est absolument sublime. C’est d’ailleurs dans le détail que WINGSPAN se dévoile. En apparence léger, aux règles concises et à la mécanique fluide, il devient au fur et à mesure que les actions diminuent et que que la montée en puissance s’effectue, de plus en plus technique. Il demande une grande adaptabilité, et la maitrise d’enchainements tactiques. Certes, les interactions sont peu nombreuses. Chaque joueur surveille du coin de l’œil ses concurrents sans y prêter une attention indispensable. Et le manque d’interaction va même jusqu’au suspens de fin de partie. Il est difficile de se situer par rapport à ses adversaires. Pour ma part, cela n’entache en rien l’expérience unique du jeu, et pourtant je penche très fortement du côté interactif. C’est d’ailleurs un des seuls jeux, plutôt solitaire, que j’apprécie à ce degré là. WINGSPAN propose donc une thématique immersive et innovante, tout comme sa mécanique. Un jeu d’une grande subtilité, « rangé » expert mais largement appréciable par un public moins averti.



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s