Un Œil sur SOBEK – 2 Joueurs

Carte d’Identité

2 joueurs

10 ans

30 min

Tuiles / Collection

Familial

20 €

Auteurs : Bruno Cathala et Sébastien Pauchon
Illustrateur : Naïade
Éditeur : Catch Up Games
Distributeur : Blackrock Games


Juin 2021


Une description rapide

Tirez profit du marché gigantesque venant de s’ouvrir pour alimenter la construction du temple dédié à Sobek !

Une partie se compose d’une alternance de tours de jeu durant lesquels les joueurs effectuent une action parmi trois possibles :
– Prendre une tuile du marché. Il s’agit de choisir n’importe quelle tuile dans la direction qu’indique le pion Ankh. Les tuiles peuvent faire apparaitre une marchandise face visible ou un Personnage face cachée. Une fois la tuile choisie, le pion Ankh est repositionné sur la case de la tuile prise dans la direction qu’elle indiquait. La tuile choisie rejoint la main du joueur alors que les tuiles survolées rejoignent son plateau de corruption. Le joueur actif peut également défausser définitivement une tuile sur laquelle apparaissait un jeton Deben pour piocher un jeton Deben dans le sac. Si le joueur actif souhaite effectuer cette action et qu’aucune tuile n’est disponible, alors il doit réapprovisionner le marché de tuiles et ensuite choisir une tuile parmi les quatre centrales.
– Vendre un lot de tuiles. Il s’agit de révéler au moins trois tuiles de la même famille pour les rendre visible dans son espace de jeu. Il est possible de créer un nouveau lot de marchandises ou d’en compléter un déjà existant. Les Personnages comportant l’icône de la marchandise vendue peuvent être utilisés comme marchandise et les Statues de Sobek sont des jokers remplaçant n’importe quel type de marchandises. A chaque lot vendu, le joueur actif prend connaissance des jetons Pirogue disposés au hasard en début de partie, et en choisit un pour appliquer son effet avant de le défausser.
– Jouer un Personnage. Il s’agit de défausser une tuile Personnage afin d’utiliser sa capacité.

La partie s’achève immédiatement lorsqu’un joueur se retrouve dans l’incapacité de jouer. Les joueurs font alors le total de leur corruption acquise. Le joueur le moins corrompu gagne un jeton Deben plus un jeton par tranche complète de trois points de corruption de moins que son adversaire. Ensuite, les joueurs additionnent la valeur de leurs jetons Deben acquis plus celles des lot de marchandises constitués, en multipliant leur nombre de tuiles par leur nombre de scarabée. Le joueur avec le plus de points remporte la partie.

Oui ou Non

  • Un style d’illustrations « cartoon » très réussi
  • Une thématisation appréciable pour un jeu plutôt abstrait
  • Un matériel de belle qualité et très agréable à manipuler
  • Une adaptation duelle parfaite de Sobek
  • Des règles accessibles
  • Le format de la boîte impeccablement adapté au matériel
  • Une mécanique de collection brillamment associée à du placement abstrait
  • L’obligation de faire jouer son adversaire dans une certaine direction
  • La corruption comme élément central de chaque décision ou presque
  • Les bonus octroyés par les jetons Pirogue, impliquant une course à leur activation
  • Un côté calculatoire certain
  • Les capacités des personnages renforçant encore un peu plus les intéractions
  • Une durée de jeu idéale
  • Une très bonne rejouabilité
  • Un jeu à la fois fun et réflexif
  • Le hasard, bien présent dans le choix des tuiles Personnages ou la pioche des jetons Deben
  • La conservation des tuiles en main moins pratique que des cartes

En Résumé

SOBEK est à l’origine un jeu de Bruno Cathala, édité par Game Works en 2010. Malheureusement plus disponible depuis quelques années, le jeu est devenu rare et son prix s’envole régulièrement sur les sites de ventes d’occasion. Plutôt que de le rééditer à l’identique, Bruno Cathala s’est adjoint les services de Sébastien Pauchon pour en faire une version duelle tout aussi réussie que le titre initial.

L’esprit général est largement conservé puisqu’il s’agit bien de collectionner des marchandises tout en étant le moins corrompu possible. Des tuiles remplacent les anciennes cartes. Les Personnages et leurs capacités sont bien présents pour faire déjouer les adversaires. Par contre, la mécanique diffèrent sur plusieurs points. Déjà, la récupération des tuiles devient beaucoup plus tactique et se base à la fois sur la qualité de la tuile récupérée, la corruption induite par les tuiles survolées mais également sur la direction qu’elle permet à l’adversaire de prendre pour son prochain tour. Ainsi, tout devient très calculatoire, à la limite d’un jeu abstrait dans lequel les prochains tours doivent être le plus possible anticipés. Autre changement majeur, il concerne la prise en compte de la corruption dans le décompte de fin de partie. Le joueur le plus corrompu offre désormais à son adversaire des pioches dangereuses de jetons Deben dans le sac, beaucoup plus pénalisantes que l’ancien système de recul sur la piste de score.

Malgré ces changements, les sensations de jeu restent étrangement similaires. Les règles accessibles, et la présence du hasard s’associent brillamment avec des choix tactiques et stratégiques intéressants et nombreux. De même, le temps des parties plutôt court forme un couple harmonieux avec la profondeur de chaque décision qu’il faut prendre. Une certaine tension règne tout au long de la partie, prenant essence évidemment sur le choix des tuiles, mais également sur les activations des pouvoirs des Personnages ou encore sur la course aux jetons Pirogues, pourvoyeurs d’avantages certains.

Évidemment, cette alternative pour deux joueurs de SOBEK ne surprendra pas les amateurs du jeu originel. Elle reste fidèle à ses principes mécaniques fondateurs. Pour autant, le jeu permet une lecture différente, et touche la perfection dans l’équilibre qu’il arrive à donner entre le ludique et le réflexif. Tout est beaucoup plus précis et fignolé.

Le public ne connaissant pas SOBEK découvrira un des meilleurs jeux à deux actuels, très malin, efficace et hyper agréable. La mise en place, à chaque fois différente permet une très bonne rejouabilité et le matériel est vraiment de belle qualité. Les illustrations de Naïade sont irrésistibles et collent parfaitement à l’esprit « taquin » du jeu. Décidément, cette année 2021 sera marquée par l’excellence des jeux pour deux joueurs proposés !


D’autres Articles sur ce jeu



Une réflexion sur “Un Œil sur SOBEK – 2 Joueurs

  1. Namaste
    Une très belle review comme d’habitude.

    C’est vrai que l’ancienne boîte se revend si cher? Argh: je viens de la donner à un ami joueur qui ne connaissait pas.
    Je vais devoir lui faire prendre conscience de ce geste d’une si grande générosité de ma part, et doubler mon temps de yoga et de méditation pour aujourd’hui.

    Sinon pour en revenir au jeu à deux, je le trouve plus intéressant que le premeir opus, car moins répétitif.
    Dans l’ancien, les 3 manches étaient similaires, rien ne montait en puissance.
    Ici, cette mouture ne propose qu’une manche, rendant chaque choix vraiment crucial.
    Attention donc à l’analysis paralaysis, mais bravo à Bruno et Seb pour cette tension qui n’est pas sans rappeler le duel de Mr Jack

    Encore merci à toi pour l’article
    Om Shanti
    JP

    J'aime

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s