Un Œil sur IWARI

Carte d’Identité

2 – 5 joueurs

14 ans

45 min

Cartes / Majorité / Placement / Abstrait

Initiés

38 €

Auteur : Michael Schacht
Illustrateur : Matthew Mizak
Éditeur : ThunderGryph Games
Distributeur : Blackrock Games


Février 2021



Une description rapide

Partez à la découverte de vastes territoires encore inexplorés et étendez votre influence !

Les joueurs débutent la partie avec trois cartes en main, des « tentes » et des « totems » à leur couleur. A tour de rôle, les joueurs effectuent une des deux actions au choix :
– Jouer jusqu’à trois cartes de leur main pour placer des « tentes », ou des « totems » sur le plateau et refaire leur main à trois cartes.
– Défausser une carte pour en piocher une nouvelle.
Lorsque les joueurs jouent des cartes de leur main, la couleur et le symbole des cartes indiquent dans quel territoire les « pièces » peuvent être poser. Chaque carte permet de poser une « pièce ». Deux cartes identiques peuvent permettre de placer un élément sur un autre territoire. A chaque tour, les joueurs ne peuvent placer des éléments que dans un unique territoire. Ainsi, la règle essentielle de pose est la suivante : un joueur peut utiliser jusqu’à trois cartes, pour placer jusqu’à deux pièces dans un territoire. Les « tentes » majoritaires d’un territoire détermine le nombre maximum de « totems » pouvant être présents sur ce territoire.

Deux décomptes de points ont lieu au cours de la partie. Le premier intervient lorsque la pioche de cartes est vide. Ce décompte prend en compte les tentes majoritaires dans chaque territoire. Ainsi le joueur majoritaire marquera un nombre de points égal au nombre de tentes présentes et quelles que soient leurs couleurs. Le joueur ayant le deuxième plus grand nombre de tentes gagnera un nombre de points égal au nombre de tentes du premier. Le joueur ayant le troisième plus grand nombre de tentes gagnera un nombre de points égal au nombre de tentes du deuxième, etc… Lors du décompte final, lorsque la pioche est vide pour la seconde fois, les majorités de tentes seront a nouveau comptabilisées en plus des points de « Totems » et des « Colonies ». Le joueur ayant la majorité sur deux « totems » de deux territoires connectés obtient un nombre de points égal au nombre de « totems » des deux territoires. Enfin les joueurs marquent un point pour chaque « tente » composant une colonie, c’est à dire une suite d’au moins 4 tentes de sa couleur reliées de façon ininterrompues.
L’intégration des « Exploits » au jeu de base permet aux joueurs, en accomplissant certaines tâches de les placer sur le plateau de jeu. Ils multiplieront les points de base des « tentes » et des « totems » lors du décompte final.

Oui ou Non

  • Un matériel à couper le souffle
  • Un univers visuel superbe et très moderne
  • Une adaptation thématique convaincante
  • Des tours de jeu d’une extrême fluidité
  • Des parties très dynamiques et surprenamment rapide
  • La subtilité des règles de pose des éléments (3 cartes, 2 éléments, 1 territoire)
  • Le décompte original et taquin des majorités
  • Les deux plateaux différents
  • L’apparition des « Exploits » comme une variante ou un « booster » de stratégies
  • Un jeu abstrait très accessible mécaniquement
  • Des choix tactiques et stratégiques présents à chaque instant
  • Un thème anecdotique
  • La lecture tactique et stratégique difficile des premières parties
  • Deux couleurs de joueurs vraiment très proches
  • Les phases de décompte un peu longues

En Résumé

C’est avant tout le matériel sublime d’IWARI qui m’avait déjà attiré, à l’époque de son apparition sur Kickstarter. N’étant pas une très grande « pledgeuse », j’étais passée à autre chose en croisant les doigts qu’une version « boutique » arriverait un jour… Et Zorro, enfin Blackrock Games est arrivé, annonçant leur partenariat avec ThunderGryth Games et donc la distribution d’IWARI sur le marché Français. Et on peut dire qu’ils ont le nez fin mes copains auvergnats, car ce jeu est une véritable merveille, à la fois d’une beauté extrême et d’une pureté mécanique impressionnante. IWARI est avant tout un jeu abstrait de majorités dont les possibilités d’actions à chaque tour de jeu tiennent en trois chiffres : 3 cartes pour le placement de 2 éléments dans 1 territoire. Un mémo très simple sur lequel repose l’essentiel du jeu pour aboutir sur deux décomptes de points de majorités subtils et plutôt singuliers. Et c’est en effectuant le premier décompte que cette histoire me rappelait vaguement une certaine vidéo « Réu-jouons » de l’équipe de Tric Trac consacrée à KARDINAL & KONIG. Mais oui, IWARI est la réédition rethématisée de ce vieux jeu à l’allemande tout moche mais si bon et efficace. Si le nouveau thème est anecdotique même si plutôt convainquant, c’est son nouveau matériel qui nous transporte littéralement dans une relation amoureuse passionnelle. Magnifique, vraiment ! D’autres éléments de jeu viennent pimenter les parties, comme l’apparition d’exploits, pouvant jouer considérablement sur le résultat final et engageant les joueurs dans une course à effectuer certaines actions en premier pour pouvoir en bénéficier. IWARI est d’une extrême fluidité, et étonnement rapide pour ce type de jeu. Pourtant, tout placement d’élément sur le plateau doit être mûrement réfléchi tant les parties sont tactiques et tendues jusqu’à la fin. IWARI est un petit bijou, une perle ludique, qui s’explique en cinq minutes, se jouent en 45 minutes et durent une après-midi à grand coup de « une dernière ? » Comme tout jeu abstrait, il peut paraître froid et calculatoire… Soyons clair il l’est. Mais les interactions sous forme de blocages, omniprésentes, atténuent cette impression. Un jeu brillant et classique sans avoir pris une ride. Un incontournable désormais de ma ludothèque, pourtant peu abstraite.


D’autres Articles sur ce jeu



7 réflexions sur “Un Œil sur IWARI

      1. merci, ça semblait évident à tout le monde. mais, pas si clair, quand on lit le texte en français..

        J'aime

  1. Salut, oui une petite merveille abstraite se prenant en main en quelques parties. Si tu ne le connais pas, je te suggère d’essayer Spirits of the forest, du même auteur (je te mets un lien vers un article : https://patatedestenebres.com/2019/07/31/spirits-of-the-forest/) et plus anciennement, mais assez intéressant, Industry (https://patatedestenebres.com/2020/01/17/industry-tu-es-un-chef-dindustrie-allemand/). Très bonne journée à toi et merci pour cet article!

    J'aime

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s