Un Œil sur COPENHAGEN – Roll & Write

Un jeu de Asger Harding Granerud et Daniel Skjold Pedersen
Illustré par Markus Erdt
Edité par Queen Games

🎂 8 ans
👨‍👩‍👧‍👦 2 – 4 joueurs
⌚ 30 min
🎲 Roll & Write / Tétris
🧠 Familial

Redonner aux façades du quartier de Nyhavn de Copenhague leurs couleurs et leurs styles uniques.
A votre tour, lancez les 5 dés colorés du jeu. Choisissez tous les dés d’une couleur pour obtenir le droit de dessiner un « bloc façade » présentant autant de « faces » que de dés obtenus sur votre immeuble. Attention, certains blocs ne sont utilisables qu’une seule fois. Sur l’ensemble du bloc dessiné, le joueur doit ajouter une croix sur une face alors que les autres présenteront des ronds. Les autres joueurs choisissent parmi les dés restants une couleur pour améliorer la compétence correspondante. En effet chaque joueur possède sur sa feuille de jeu cinq compétences à développer dans les 5 couleurs existantes et représentées sur les dés. Ces compétences permettent d’activer certains bonus ou capacités à son tour de jeu. Des points de victoire sont marqués pour chaque ligne ou colonne de l’immeuble entièrement « remplis », et le nombre de points est déterminé selon la présence de croix ou non dans les lignes ou les colonnes scorées. le premier joueur à atteindre 12 points met un terme à la partie. Le joueur ayant le plus de points de victoire après avoir tous jouer le même nombre de tours l’emporte.

👍 Un Roll & Write un peu plus interactif que les autres
👍 L’effet « combos » des différents bonus utilisés
👍 Des options tactiques légères mais intéressantes
👍 La course aux « blocs façade »
👍 Les bonus permettant d’influencer les dés
👍 Simple et très accessible
👍 Fluide, rapide et efficace
👍 L’action des joueurs non actifs
👍 Se joue très bien de 2 à 4 joueurs

🤔 Une thématique anecdotique

👎 Un design « utilitaire »

COPENHAGEN – Roll & Write est la définition même de l’efficacité. Avec son design rudimentaire et sa thématique crédible mais peu immersive, on ne s’attend à pas grand chose a priori et pourtant on est surpris devant des mécanismes aussi simples que plaisants. Sans fioriture autour et sans prétention, le système de jeu qu’il propose est léger, malin, et fluide sans pour autant être dénué d’intérêts tactiques. Et, fait assez rare pour être signalé, pour une fois, je n’ai pas eu l’impression de jouer seule dans ce Roll & Write, présentant quelques interactions pimentant le cœur du jeu. Le fait de courir après les « blocs façade » les plus rentables et de laisser quelques miettes à ses adversaires qu’ils pourront utiliser pour améliorer leurs compétences fait de COPENHAGEN un jeu bien plus tendu qu’il n’en a l’air et surtout oblige les joueurs à prendre des décisions en fonction du jeu de leurs adversaires. L’amélioration des compétences est d’ailleurs un passage obligatoire vers la victoire tant l’association de certains pouvoirs peuvent se combiner à la perfection pour marquer des points importants en un seul tour de jeu. Et il ne faut jamais perdre de vue que notre « Tétris » de « blocs façade » est engagé dans une véritable Course aux points. Tout va très vite, et l’immeuble le plus « esthétique » ou logique ne sera peut être pas le plus rentable en points de victoire. COPENHAGEN – Roll & Write rempli parfaitement sa fonction. Très facile à prendre en main, il propose un défi intéressant de 2 à 4 joueurs, dans lequel il est possible de s’enquiquiner un peu tout en conservant des sensations traditionnelles de jeux à cocher.



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s