Un Œil sur ABOVE

Un jeu de Yves Charamel-Lenain
Illustré par Maëva Da Silva
Edité par Don’t Panic Games

🎂 14 ans
👨‍👩‍👧‍👦 2 / 4 joueurs
⌚ 45 min
🎲 Abstrait / Course
🧠 Familial / Initiés

Emmenez l’un des Dieux jusqu’au Sommet de l’Olympe !
Chaque joueur possède une main de 8 cartes représentant les 8 Dieux présents sur le premier étage du plateau central. A leur tour de jeu, les joueurs jouent une carte Dieux, déplacent ce Dieu en question et appliquent son pouvoir personnel. Cette carte devient alors indisponible. Les joueurs pourront de nouveau l’utiliser quand ils auront « jouer » avec tous les autres Dieux. Des jetons placés sur le plateau viennent pimenter l’ascension des figurines. Le premier joueur à mener une Divinité au sommet de L’Olympe l’emporte.

👍 L’ illustration de la boite énigmatique et épurée
👍 Un matériel très beau, thématique et original
👍 Le thermoformage impeccable
👍 Des règles très claires et accessibles
👍 Une mécanique fluide et dynamique
👍 Une courbe de progression tactique et épicurienne importante
👍 Purement tactique et stratégique, sans aucun hasard
👍 L’idée maitresse de jouer l’ensemble des Dieux
👍 Une bonne dose d’anticipation et d’adaptation
👍 Un duel tendu et rapide
👍 Une gestion de mains de cartes essentielle
👍 Une version « par équipe » très convaincante

🤔 Les 14 ans mentionnés comme âge minimum

👎 Des débuts de parties hasardeuses et peu palpitantes
👎 Le format de la boîte rend le rangement dans l’étagère difficile

ABOVE a été le premier jeu aperçu lors de mon passage au FIJ 2020 de Cannes. Je me souviens très bien de ce plateau « géant » clairement différent de ce que l’on a l’habitude de voir, attirant immédiatement les regards par sa singularité et son style épuré et élégant. L’esthétisme général correspond fidèlement à la mécanique proposée, simple mais raffinée. Sous prétexte d’une thématique plutôt très bien concrétisée, ABOVE prend la forme d’un véritable jeu d’échecs dans lequel le hasard n’existe pas. Son originalité tient dans le fait que les deux joueurs jouent tous les Dieux et peuvent gagner avec n’importe lequel d’entre eux. Les options tactiques et stratégiques sont nombreuses, et doivent en permanence être anticipées et calculées par rapport aux potentielles actions de son adversaire. En ce sens, ABOVE demande de la concentration pour profiter au maximum des possibilités qui nous sont offertes, sans en laisser à notre adversaire. Le duel est donc très tendu, d’autant plus que les parties se veulent plutôt rapides. Très peu de jeux abstraits arrivent à me convaincre, ABOVE est parvenu à me faire passer de bons moments même si je n’en ai pas encore exploité toutes les subtilités. Je trouve effectivement les débuts de parties un peu poussives, sans savoir trop les stratégies à adopter, ni l’importance de faire avancer un Dieux plutôt qu’un autre. Ces choix s’affinent au fur et à mesure de la partie et deviennent de plus en plus évidents et primordiaux. Les vrais joueurs d’échecs verront je pense immédiatement et spontanément ce qui m’échappe ou ce qui me dépasse. Au delà de mes goûts personnels, peu tournés vers les jeux abstraits, ABOVE est un excellent jeu, très tactique, bien fichu et intelligemment mis en scène. Sa fluidité et son apparente simplicité sont deux atouts majeurs qui lui permettent de faire partie désormais du cercle assez fermé des « jeux à deux » qui comptent, sans parler de sa version par équipe très agréable et maligne.



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s