Un Œil sur ALHAMBRA

Un jeu de Dirk Henn
Illustré par Jorg Asselborn et Christoph Tisch
Edité par Queen Games

🎂 8 ans
👨‍👩‍👧‍👦 2 – 6 joueurs
⌚ 90 min
🎲 Tuiles / Majorité
🧠 Familial


🥇 As d’Or « Jeu de l’Année » 2003

Construisez votre propre Alhambra !
Quatre tuiles bâtiments ainsi que quatre cartes monnaies sont disponibles pour le tour de chaque joueur. Chaque bâtiment coûte le prix indiqué sur sa tuile dans la monnaie indiquée sur le plateau de jeu.
A leur tour les joueurs ont trois possibilités :
– Récupérer une carte « monnaie » (ou deux inférieures à 5) parmi les 4 disponibles. Les cartes sont de quatre devises différentes.
– Construire dans son Palais des tuiles bâtiments achetés avec les cartes « monnaies » de devises adéquates.
– Réaménager son Alhambra.
Deux décomptes de points intermédiaires et un en fin de partie ont lieu. Les critères des décomptes sont les majorités par type de bâtiments dans les Palais des joueurs et la longueur du plus grand mur de leur Alhambra.

👍 Simple et grande accessibilité
👍 L’association des interactions avec un jeu plus « auto-centré »
👍 Les décomptes de majorité
👍 Les quatre monnaies différentes
👍 Un jeu tout public d’initiation aux jeux de société modernes
👍 Sans temps morts
👍 La course dans l’obtention de certains bâtiments
👍 Beaucoup plus opportuniste que tactique ou même stratégique

🤔 Le hasard présent dans les cartes et tuiles piochées
🤔 Une durée de jeu un peu « longuette »

👎 La variante deux joueurs bien moins intéressante
👎 Un style graphique dépassé et peu attrayant

ALHAMBRA est un classique de chez classique qui me fait penser, toute comparaison bien gardée, aux sensations de jeu d’un « Aventurier du rail ». En effet, les deux principales actions sont assez proches puisque permettant de piocher des cartes ou de construire en défaussant ces mêmes cartes. Le rythme et la durée de jeu sont également assez similaires. Mais le point commun le plus fort se situe dans l’interaction directe de la course aux cartes ou de l’achat de tuiles pour ALHAMBRA et de la pose de Wagons pour « Les aventuriers du rail ». Si vous aimez ce dernier, vous ne serez donc pas dépaysé. Mais ALHAMBRA se démarque de part ses décomptes de majorité et son côté un peu plus « auto-centré » dans la construction de son propre Palais. Le mélange de toutes ses mécaniques est vraiment très agréable et constitue un jeu complet. Le hasard est bien présent dans les choix potentiels de cartes et de tuiles et pourra « agacer » certains joueurs. Il est vrai qu’il est difficile de mettre en place une stratégie sur le long terme… Les joueurs vont devoir s’adapter en permanence… Encore un point commun avec « les Aventuriers du rails ». ALHAMBRA constitue un excellent jeu pour initier aux jeux de société modernes. Il réunit des mécanismes et des sensations connus dans un tout cohérent et très plaisant.



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s