Un Œil sur L’AGE DE PIERRE

Un jeu de Mickael Timmelhofer
Edité par Michael Menzel
Edité par Zman Games ⁣ ⁣ ⁣

🎂 10 ans
👨‍👩‍👧‍👦 2-4 joueurs
⌚ 90 min⁣
🎲 Dés / Pose d’ouvriers
🧠 Familial

Utilisez au mieux les ressources terrestres pour développer votre village ancien.
Chacun leur tour, les joueurs placent leurs ouvriers sur les cases actions du plateau de jeu, les tuiles objectifs ou les cartes bonus. Ils posent autant d’ouvriers qu’il le souhaite sur les cases permettant de récupérer des ressources. Ensuite, chaque joueur fait la totalité de ses actions dans l’ordre de son choix. Le nombre d’ouvriers qu’il a placé sur les cases de récupération de ressources détermine le nombre de dés qu’il va pouvoir lancer. En effet chaque ressource est associée à un « coefficient diviseur » de telle sorte que le résultat obtenu par le lancer de dés est divisé par ce coefficient pour obtenir un nombre de ressources équivalentes. Par exemple, le bois est divisible par 3, ce qui signifie qu’un joueur obtenant 9 avec deux dés (deux ouvriers placés) récupérera 3 bois. L’objectif final est bien d’obtenir le plus grand nombre de points de victoire possibles en réalisant des objectifs dans lesquels il faut livrer des ressources mais également en collectionnant des objets sur des cartes bonus ou en obtenant des multiplicateurs de points de victoire fonction d’éléments en notre possession en fin de partie.

👍 La beauté des illustrations
👍 La qualité du matériel
👍 Un mélange de pose d’ouvriers / probabilités / Chance savoureux
👍 Les manches en deux temps distincts implique de la programmation
👍 Un jeu tout public
👍 Efficace et addictif
👍 Un jeu mathématiquement pédagogique
👍 Une gestion de la prise de risque

🤔 Une part de chance
🤔 Peu d’originalité

👎 Tire un peu sur la longueur
👎 Des stratégies orientées par des actions un peu obligatoires

L’AGE DE PIERRE est un classique. J’ai pourtant longtemps résisté devant un thème que je ne trouvais pas hyper « sexy ». Bon… Je me suis fourvoyée pendant des années parce qu’en vrai, c’est un très très bon jeu. C’est dans les vieux pots… Je ne suis pas loin de le penser. A chaque partie, on se le dit et on se le répète : « Mais qu’est ce que c’est bien fichu quand même ! » Effectivement c’est très efficace, simple, fluide avec un mélange de prises de risque, de hasard, de contrôle dans un tout très cohérent, accessible et addictif. Alors, rien de bien original… On va chercher des ressources pour les dépenser contre des points de victoire. La singularité de ce jeu tient sur ces lancers de dés déterminant le nombre de ressources que l’on peut obtenir. Et ça c’est chouette ! On passe son temps à faire des paris, quelques calculs, des probabilités et puis on programme à l’avance pour à la fois prévoir ce qu’on pense être capable de faire et aussi ce que l’on ne veut pas que ses adversaires fassent. Des mathématiques sans s’en rendre compte et de la réflexion bien plus qu’il n’y parait dans un écrin sans prétention. L’AGE DE PIERRE est un indispensable aux amoureux de jeux de « placement d’ouvriers », classique et singulier, mais s’adresse aussi à des joueurs beaucoup plus occasionnels, qui découvriront avec plaisir ce « style » de jeu en douceur.


Une réflexion sur “Un Œil sur L’AGE DE PIERRE

  1. Pour les joueurs que le hasard des dés agace il existe une variante qui permet de « l’adoucir » un peu. Chaque joueur commence la partie avec deux idoles (représentées par des pièces, des pions, des meeples… ce que vous voulez). Pendant la partie, lorsque le joueur vient de lancer un ou plusieurs dés et n’est pas satisfait du résultat, il peut sacrifier une idole pour pouvoir relancer la totalité du jet. Une idole sacrifiée est retirée de la partie, elle ne pourra plus être utilisée.

    Aimé par 1 personne

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s