Un Œil sur BLACKOUT HONG-KONG

Un jeu de Alexander Pfister
Illustré par Chris Quilliams
Edité par Eggertspiele

🎂 14 ans
👨‍👩‍👦‍👦 1 – 4 joueurs
⌚ 120 min
🎲 Gestion / Cartes / Placement
🧠 Expert

La ville de Hong-Kong est plongée dans le noir suite à une gigantesque panne d’électricité. Sécurisez ces quartiers avec les meilleurs spécialistes à votre disposition.
Une manche se déroule en 8 phases de jeu. Chaque phase est bien différente mais s’articule avec les autres de manière assez logique. Dans un premier temps, les joueurs vont choisir des cartes « spécialistes » de leur main afin de réaliser leurs actions en les positionnant dans trois colonnes de cartes. Ces spécialistes vont notamment permettre de récupérer des ressources nécessaires à la réalisation d’objectifs. Ces objectifs permettent de récupérer de l’argent, des points de victoire ou de se positionner sur le plateau de la ville de Hong-Kong. Une fois présent dans la ville, vous pouvez vous servir de vos cartes encore en main pour explorer les quartiers alentours afin de récupérer d’autres ressources ou points de victoire. L’exploration vous envoie automatiquement un de vos spécialiste à l’hôpital, sur lequel vous ne pourrez plus compter à moins de le soigner. Ensuite, les joueurs peuvent acheter d’autres cartes objectifs, sécuriser un quartier contre des points de victoire s’il est totalement encerclé par le même joueur, et reprendre en main une colonne de cartes avec en option des actions bonus débloquées auparavant. En fin de partie, le joueur ayant le plus grand nombre de points de victoire accumulés sur ces cartes disponibles, avec ses tuiles d’exploration, et ses ressources restantes l’emporte.

👍 Un univers graphique singulier
👍 L’enchainement des différentes phases et leur enchevêtrement
👍 Les cartes multi-usages
👍 Les ressources disponibles aléatoires d’une manche à une autre
👍 Un jeu de planification exigeant
👍 Une mécanique cérébrale différente et assez déroutante

🤔 Peu de tension. On arrive assez facilement à sécuriser des districts et à débloquer les bonus

👎 Très mécanique. On passe beaucoup de temps à exécuter l’aide de jeu phase par phase
👎 Très peu d’interaction
👎 Répétitif et traine en longueur

J’avais mis mes derniers espoirs des jeux d’Alexander Pfister sur ce BLACKOUT HONG-KONG, qui thématiquement et esthétiquement me parlait légèrement plus que ces autres progénitures. Je ne suis pas vraiment une inconditionnelle de l’auteur… En effet, je suis toujours restée assez perplexe devant ces jeux trop répétitifs et mécaniques à mon goût. Et BLACKOUT HONG-KONG n’échappe malheureusement pas à ce ressenti. J’ai eu l’impression d’un temps de jeu effectif extrêmement réduit par le temps passé à se remémorer les actions de chaque phase mais également de toujours ou pratiquement faire la même chose. Il faut reconnaitre tout de même que les sensations de jeu sont déroutantes et différentes de la plupart des jeux de gestion classique, ce qui est très appréciable. Les cartes multi-usages selon leur positionnement font l’essence d’un jeu qui se veut très planificateur. La bonne idée des ressources disponibles différentes d’une manche à l’autre génère de la rejouabilité et injecte un peu de hasard, ce qui n’est pas pour me déplaire. Je ne suis pas une fanatique du contrôle absolue. En résumé, BLACKOUT HONG-KONG est un très bon jeu de gestion, très bien pensé, et plutôt singulier. La mécanique cérébrale qu’il impose est surprenante et très intéressante. De mon côté, il me manque un peu de tension et d’interaction pour que je puisse adhérer pleinement. Je ne jette pas l’éponge pour autant, et attends la sortie de MARACAIBO, du même auteur pour me laisser surprendre.


Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s