Un Œil sur THE KEY – Meurtres au Golf d’Oakdale

Un jeu de Thomas Sing
Illustré par Timo Grubing
Edité par HABA

🎂 8 ans
👨‍👩‍👧‍👦 1 – 4 joueurs
⌚ 30 min
🎲 Enquête / Déduction / Rapidité
🧠 Initiés

Tentez d’élucider les trois meurtres commis au Golf d’Oakdale à trois heures différentes, en identifiant les coupables, les lieux, les armes et les moyens de prendre la fuite.
Simultannément, les joueurs choisissent des cartes « indices » positionnées au centre de la table, les unes après les autres, en se fiant à la couleur de l’enquête en cours et aux types d’indices que le verso des cartes comporte. Les cartes sont variées et donnent des indices sur les différents éléments à découvrir concernant les trois meurtres (suspect, arme, lieu, moyen de fuir). Lorsqu’un joueur pense avoir le code, correspondant à une combinaison de 4 chiffres, déterminée par l’ordre des différents éléments des meurtres, il se saisit de la clé de l’énigme. La vérification du code a lieu lorsque tous les joueurs ont terminé la résolution de l’enquête. L’affaire est résolu si le bon code est trouvé par un ou plusieurs joueurs. Dans le dernier cas, le joueur ayant utilisé le moins de points d’enquête se trouvant sur les cartes « indices » l’emporte.

👍 Une grande originalité et un souffle nouveau
👍 Des illustrations typées « bandes dessinées » très chouettes
👍 Le paradoxe entre réflexions et rapidité
👍 Des indices variés aussi bien en terme de contenus que de leurs difficultés
👍 La privation des indices aux autres joueurs
👍 Très addictif et terriblement efficace
👍 Un jeu très soigné avec des déductions subtiles
👍 D’une immersion et d’une intensité forte
👍 Le matériel impeccable et agréable
👍 Des règles simples et une prise en main immédiate
👍 Un mélange de sérieux dans un joyeux « bazar »
👍 Les deux boites existantes proposant deux niveaux différents

🤔 L’âge minimum sous-estimé…
🤔 Peut déstabiliser et faire décrocher certains joueurs trop rapidement

👎 9 enquêtes à faire et refaire… J’en aurai bien fait 1000 !

THE KEY – Meurtres au Golf d’Oakdale m’a mis une véritable claque dès les premiers instants de la première enquête lancée. Et pourtant l’idée générale est assez commune… Ou tout du moins sur le fond ! Les joueurs vont tenter d’élucider trois meurtres commis par trois suspects différents. Mais c’est surtout sur la forme que prennent ces enquêtes que THE KEY devient saisissant et captivant. Une véritable course aux indices est lancée. Et il faut déduire vite et bien, sous peine d’être complètement perdu au milieu de nos cartes qui s’accumulent, et se contredisent… Car c’est bien en assemblant les indices entre eux, que les armes utilisés, les lieux des assassinats, les heures des passages à l’acte et les moyens de fuites utilisés vont peu à peu s’éclaircir. Cette course est passionnante, variée, et stressante. Le cerveau chauffe, la panique monte et l’immersion est totale. Mais attention, chaque carte « indice » exploitée vous éloigne un peu plus de la victoire. Tout est ingénieux, bien pensé, efficace, et très subtil. THE KEY propose un système d’enquêtes novateur sous pression temporelle, surprenant, et qui peut parfois déstabiliser tant il demande un réel et total investissement cognitif. Cette déstabilisation peut, paradoxalement, être absolument jouissive ou laisser de côté les moins persévérants d’entre nous. Et ce serait dommage, tellement THE KEY culmine au sommet des sorties de ces derniers mois, dans une catégorie difficilement catégorisable entre Enquêtes et Party-Game. Une expérience fascinante, unique, et envoutante. Un coup de cœur indispensable !



Articles liés


Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s