Un Œil sur BRUXELLES 1893

Un jeu de Etienne Espreman
Illustré par Alexandre Roche
Edité par Pearl Games

🎂 13 ans
👨‍👩‍👧‍👦 2 – 5 joueurs
⌚ 90 min
🎲 Enchères / Placement d’ouvriers
🧠 Expert

Soyez le meilleur Architecte Art Nouveau de Bruxelles.
Le jeu se déroule en 5 manches. A chaque manche les joueurs vont à tour de rôle poser un de leurs assistants soit sur le plateau Art Nouveau, soit sur le plateau Bruxelles, afin de réaliser immédiatement l’action de l’emplacement choisi. Les actions du plateau Art Nouveau nécessitent de déposer en plus de son assistant une somme d’argent. Cette somme participera aux enchères de fin de manche afin de déterminer quel joueur obtiendra la carte Bonus de chaque colonne du plateau. Les joueurs peuvent créer une œuvre d’art, en exposer une dans la vitrine du magasin, s’octroyer les services d’un notable bruxellois, recevoir des cubes matériaux ou enfin construire une tuile édifice. Le plateau Bruxelles permet d’obtenir des matériaux de substitution, de gagner de l’argent, de faire l’action de son choix du plateau Art Nouveau ou d’activer les pouvoirs de ses notables. A la fin de chaque manche, le joueur ayant misé la plus grosse somme par colonne du plateau Art Nouveau remporte l’enchère et la carte bonus associée qu’il peut alors utiliser soit pour son effet immédiat, soit pour « scorer » en fin de partie sur un paramètre précis. Les joueurs majoritaires autour de chaque blason de la ville sur le plateau Art nouveau remportent des points de victoire. Le joueur majoritaire sur le plateau Bruxelles perd un de ses assistant. A la fin de la partie, les joueurs doivent payer les notables engagés avant de prendre en compte les points de victoire gagnés par les constructions, les cartes bonus conservées et multiplicatrices du critère associé (argent, œuvres d’art, notables, assistants), les cubes matériaux restants et le jeton premier joueur. Le joueur avec le plus de points de victoire l’emporte.

👍 Un style graphique thématique, original et très agréable
👍 Un mélange de pose d’ouvriers et d’enchères très réussi
👍 L’importance de placement de ses ouvriers et ses conséquences
👍 Une règle de jeu très claire pour un jeu complexe
👍 Une très grande rejouabilité
👍 Des mécaniques différentes disséminées un peu partout
👍 Complet et très équilibré
👍 La fluidité de part l’action unique à son tour de jeu
👍 Des interactions fortes sur chaque élément du jeu
👍 De nombreuses stratégies possibles parmi lesquelles il va falloir choisir.

🤔 Assez calculatoire, ce qui peut allonger considérablement les parties
🤔 Clairement optimal à partir de 3 joueurs, voire 4 joueurs.

👎 En rupture Éditeur, très difficile à se procurer.

BRUXELLES 1893 est un petit bijou que je conservais précieusement dans ma ludothèque sans jamais avoir eu l’occasion de le tester. Je m’étais fait une fausse idée de lui, en lui octroyant arbitrairement des règles insurmontables et une mécanique trop complexe pour pouvoir le proposer à mes amis, pourtant joueurs. La seule vraie raison pour laquelle BRUXELLES 1893 peut éventuellement rester sur une étagère, c’est qu’il devient vraiment bien plus tendu et intéressant à partir de 3-4 joueurs tant les interactions font le cœur de son système de jeu. Toutes les autres raisons sont fausses. BRUXELLES 1893 présente des règles plutôt accessibles et surtout très clairvoyantes permettant une expérience de jeu fluide et agréable. De nombreuses mécaniques sont présentes mais s’associent pour donner un tout très cohérent et très équilibré. BRUXELLES 1893 c’est un mélange de détails poussant à des choix stratégiques multiples et à des réflexions complexes sans jamais tomber dans la lourdeur. Une seule action à son tour de jeu, un seul placement d’ouvrier, qui va avoir de fortes conséquences sur à peu près tout les paramètres du jeu et les futures actions possibles. C’est pour cette principale raison que le temps de réflexion de chaque joueur peut être important alors même que le jeu se veut plutôt dynamique. Derrière un style graphique très beau et thématique, BRUXELLES 1893 présente une certaine originalité de part le mélange de mécaniques connues qu’il propose et les détails stratégiques qui lui octroient une exigence certaine. Un des meilleurs jeux de pose d’ouvriers en ma possession.



D’autres Articles sur ce jeu


3 réflexions sur “Un Œil sur BRUXELLES 1893

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s