Un Œil sur ORIFLAMME / ORIFLAMME – Embrasement

Un jeu de Axel Hesling et Adrien Hesling
Illustré par Tomasz Jedruszek
Edité par Studio H
Distribué par Gigamic

🎂 10 ans
👨‍👩‍👧‍👦 3 – 5 joueurs
⌚ 30 min
🎲 Cartes / Combinaison / Bluff
🧠 Familial

🥇 As d’Or « Jeu de l’Année » 2020

Partez à la conquête du pouvoir afin de devenir la future famille Royale.
Une partie se déroule en 6 tours de jeu. Chaque tour de jeu se compose de deux phases :
– Les joueurs choisissent une de leurs 7 cartes en main et la pose face cachée soit au début de la file de cartes, soit à la fin, soit sur une carte de leur famille déjà présente dans la file.
– Les cartes sont ensuite résolues dans le sens de la file. Les joueurs décident alors, pour chaque carte de leur famille, s’ils souhaitent les conserver face cachée et accumuler ainsi un point d’influence à chaque tour, ou retourner leur carte, récupérer les points d’influence accumulés sur celle-ci et appliquer son effet.
Le joueur ayant accumulé le plus de points d’influence à fin des six tours de jeu gagne la partie.

👍 Le format original et pratique des boîtes de jeu
👍 Les reflets brillants et élégants des illustrations des boîtes
👍 La qualité des illustrations des cartes prenant la forme de véritables « tableaux » de peinture
👍 Des règles très accessibles
👍 Des tours de jeu fluides
👍 Des parties très dynamiques, s’enchainant très facilement
👍 La mémorisation essentielle des cartes posées pour une utilisation optimale
👍 De la fourberie du début à la fin de la partie
👍 Des retournements nombreux de situation
👍 Un aspect tactique dans les prises de risques constantes
👍 A la fois très malin et léger
👍 Les deux boîtes se combinant ou se jouant distinctement.
👍 Un jeu de « bluff » et de « guessing » efficace
👍 Des interactions fortes et « agressives »
👍 Des parties variées et une rejouabilité importante
👍 L’asymétrie des cartes de chaque joueur en début de partie

🤔 Un jeu assez chaotique dans lequel le manque de contrôle peu être aussi « fun » que frustrant
🤔 Bien meilleur à partir de 4 joueurs
🤔 Plusieurs parties sont nécessaires pour maitriser l’ensemble des pouvoirs des cartes

👎 Un thème finalement anecdotique
👎 Le décalage entre le « sérieux » en apparence d’une boîte de jeu sombre et la mécanique plutôt joyeuse et amusante

Après avoir remporté « l’As d’Or du Jeu de l’Année 2020 », ORIFLAMME est devenu une « curiosité » à essayer, sans que l’occasion se soit réellement présentée. Et je dois avouer que son thème peu attirant à mes yeux et les illustrations sombres de la boîte m’évoquaient un jeu complexe, sérieux, et plutôt austère… Des préjugés, qui m’éloignaient encore un peu plus de mes tentatives, moi qui ne suis pas une très grande joueuse de cartes. C’est avec la sortie de son deuxième opus ORIFLAMME – Embrasement que j’ai eu la chance et l’opportunité de découvrir avec un immense plaisir ce qui se cachait finalement derrière mes idées reçues bien éloignées de la réalité. ORIFLAMME est étonnant de simplicité, de fluidité et d’intelligence. Il propose, avec des règles explicables en quelques minutes, un jeu de « bluff » et de « Guessing » très malin et plutôt tactique en conservant une légèreté très appréciable. Il y a dans un premier temps le choix de la carte et le lieu où poser celle-ci. Des options basiques en apparence, mais qui s’avèrent rapidement taquines, tant la gestion de la prise de risque est permanente pour évaluer la possible réussite ou le probable échec de notre « coup » prévu en amont. Ensuite, les joueurs sont préoccupés par le fait de retourner leurs cartes ou de continuer à accumuler des points de victoire en les gardant face cachée. Il faut essayer d’être dans le bon « tempo », et bien évidemment de se remémorer les cartes jouées auparavant, pour ne pas passer à côté d’une action puissante ou d’une belle opportunité. En quelques minutes de jeu, après avoir appréhender les pouvoirs des cartes, on comprend très rapidement que les interactions frontales, provoquées par les actions des cartes, vont peu à peu amener les joueurs à se livrer une lutte à grand coup de « poignards dans le dos » et autres « coups bas » ! Toujours dans la dignité qui caractérise une future Famille Royale, bien évidemment… Le manque de contrôle, intrinsèque à ce type de jeu, peut du coup s’avérer gênant pour certains joueurs. Il faut pourvoir accepter une part importante d’inconnu et d’imprévu et se laisser porter par les évènements et les changements de situations nombreux. Mais c’est aussi la grande force d’ORIFLAMME, qui se veut un jeu familial, rapide, amusant et plutôt spontanée. Et le pari est réussi lorsque les parties s’enchainent toute une après midi sans qu’elles ne se ressemblent jamais et qu’elles réservent toujours autant de surprises. J’aurai mis beaucoup plus de temps à le découvrir qu’à constater son efficacité et le plaisir qui inonde chaque partie. ORIFLAMME dispose aujourd’hui de deux boîtes de jeux, pouvant se combiner entre elles, ou se jouer distinctement, proposant ainsi une variété et une rejouabilité impressionnante. Deux boîtes qui ne se situent pas exactement sur le même plan, même si les règles sont strictement les mêmes. ORIFLAMME – Embrasement s’adresse à un public un peu plus « joueur ». Les stratégies sont plus subtiles et indirectes que celles proposées par son Grand Frère et les pouvoirs des cartes demandent un peu plus de réflexion et de compréhension tactique du jeu dans son ensemble. Que vous optiez pour le jeu initial ou pour son second opus, ORIFLAMME saura vous séduire, vous surprendre et vous fera passer d’excellents moments. Évidemment, les combinaisons permises par l’association des cartes des deux boîtes accentuent la richesse et l’expérience de jeu, déjà très appréciable dans les boîtes « seules ». ORIFLAMME est une valeur sûre, un jeu passionnant et tendu, et bien plus profond qu’il n’en a l’air. Un coup de cœur personnel ! (et pour un jeu de ce type, c’est plutôt rare pour être signaler !)


D’autres Articles sur ce jeu



Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s